Vous êtes ici
Home >> Standard-Rouche.be >> Le mot de « Gerouche »: VŒUX EN ROUGE ET BLANC

Le mot de « Gerouche »: VŒUX EN ROUGE ET BLANC

Chers supporters,

Le moment est déjà venu de prendre congé de vous pour quelques temps.

Le temps de me reposer, de festoyer comme tout un chacun, en évitant si possible de prendre quelques kilos amplement superflus, le temps de prendre du bon temps, tout simplement.

Un peu comme nos joueurs aussi, bientôt en congé avant le stage d’hiver, sans oublier les transferts, qui eux seront encore chauds durant l’entre-saison.

Mais avant cela, il y aura un certain Charleroi-Standard, RDV à ne pas manquer et, surtout, à ne pas rater.

Déjà hier soir, il m’a été donné d’assister à la qualification surprise de l’UNION face à Genk, qui, s’ils continuent comme ça, rejoindront bientôt notre élite, apportant une belle concurrence à leur voisin Anderlechtois.

Et très franchement, cette équipe ne dépareillerait pas dans notre championnat.

Sinon, que souhaiter pour nous tous, supporters, à l’aube de 2019 ?

La santé, bien sûr, notre bien le plus précieux.

L’argent, aussi, sans lequel nos plus beaux projets resteront à l’état de projet, hélas.

L’amour pour d’autres, ces quelques-uns qui ne l’ont peut-être pas encore rencontré et sans lequel la vie nous paraitrait bien fade.

Et, bien sûr, le Standard sur la plus haute marge du podium.

Bien endendu, cet objectif ne dépend pas de nous, quoique …..

Votre présence les jours de match, votre positive attitude dans les moments difficiles tout comme lorsque tout va bien, peut jouer un rôle non négligeable.

Votre enthousiasme, dont vous seuls êtes capables quand il s’agit de soutenir votre équipe, nos joueurs, particularité qui fait du Standard un club unique et sans aucune comparaison ni aucune mesure avec les autres, cet enthousiasme pouvant transformer nos joueurs en véritables lions.

Bref, c’est tout le mal que je vous souhaite pour l’an qui vient, loin des gilets jaunes, des tracasseries journalières et financières.

Et puis, j’aurai aussi une pensée particulière pour ce pauvre Obbi Oularé, qui fait partie de la maison rouge désormais, et qui, à peine rétabli et relancé, a de nouveau été écarté des terrains pour un certain temps.

Quand la poisse, le sort s’acharne, difficile de sortir la tête hors de l’eau, comme on dit.

Il faut espérer pour lui comme pour nous qu’il revienne encore plus fort, physiquement surtout, car il est indéniable qu’une certaine fragilité fait partie de son quotidien.

Son apport ne serait à coup sûr pas négligeable en vue d’une qualification pour les playoffs 1, épreuve que le Standard n’a aucun droit de rater, cette année peut-être plus que tout autre, après avoir limogé un entraineur qui avait pourtant fait ses preuves.

A très bientôt  

Gérouche

Facebook Comments
Similar Articles

3 thoughts on “Le mot de « Gerouche »: VŒUX EN ROUGE ET BLANC

  1. Bien dit une fois de plus cher Gerouche.
    A toi tes proches et toute la confrérie des Rouches, je ne puis que souhaiter le meilleur à commencer par l’indispensable santé en sachant que le moral des Rouches est étroitement corrélé aux performances de leur chère équipe 🙂

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Top