Vous êtes ici
Home >> RTBF >> Genk, impérial dans les chocs, affronte un Standard en forme ascendante

Genk, impérial dans les chocs, affronte un Standard en forme ascendante

Genk reçoit le Standard ce vendredi en ouverture de la 25e journée de championnat. Ce duel entre le leader et l’équipe en forme du moment promet. Petit focus « statistiques » avec ce choc.

Michel Preud’homme et Philippe Clement se connaissent bien. L’actuel entraîneur du Racing a longtemps été l’adjoint du coach du Standard avant de prendre son envol à Waasland-Beveren.

Pas étonnant que certaines similitudes apparaissaient dans le jeu des deux équipes. « Genk est une équipe qui joue du beau foot avec des beaux joueurs. Il y a du jeu entre les lignes, de la profondeur. Ça ressemble un peu à ce que l’on fait« , confirme MPH.

Sur la saison, il n’y a pas photo

Sur le plan comptable, la balance penche clairement en faveur du Racing. Les Limbourgeois possèdent un avantage de 11 points. Mais ils présentent aussi la meilleure défense et surtout l’attaque la plus prolifique de Pro League (17 buts de plus que le Standard !).

La tendance s’inverse si on se concentre sur les dernières semaines. Le Standard semble avoir gommé une partie de son retard au niveau du jeu et il a aussi pris un point de plus au cours des six dernières journées (16 contre 15).

Le Standard a inversé la tendance en 2019

Le mercato n’a pas chamboulé les effectifs. Les Liégeois ont cédé Christian Luyindama sur le fil alors que Genk a conservé tous ses cadres et s’est même renforcé. Pourtant depuis la reprise et malgré un calendrier relativement aisé (Saint Trond, Mouscron et Waasland-Beveren), les stats du leader sont en baisse. Dans ces trois matches, il a moins marqué (2 buts par match contre 2,29 sur l’ensemble de la saison) et a encaissé plus (1,666 but par match contre 1).

Dans le même temps, le Standard a progressé et a affiché une belle forme face à une opposition logiquement plus solide (Courtrai, Antwerp et Anderlecht). Les Rouches ont notamment été très impressionnants en deuxième période contre Anderlecht. Dans ce triptyque de début d’année, les hommes de MPH sont toujours aussi réguliers sur le plan défensif (1 but par match encaissé). Ils ont légèrement haussé le curseur de l’efficacité (1,66 but par match) par rapport à leur moyenne de la saison (1,58, but par match).

Un Racing impérial dans les chocs

Mais Genk réalise une superbe saison et a brillé dans ses confrontations avec les équipes du Top 7 (Genk, FC Bruges, Antwerp, Standard, Saint Trond, Gand et Anderlecht). Le bulletin limbourgeois est tout simplement exceptionnel : invaincu avec 21/27. Si le Racing frise avec la grande distinction, le Standard, pourtant réputé pour sa capacité à se transcender, atteint péniblement la moyenne dans ces chocs : 10 matches et 15/30. Les « Rouches » n’ont pas remporté une seule de ses affiches à l’extérieur (deux défaites et deux partages).

Preud’homme garde la tête froide et martèle que l’objectif reste d’intégrer les Play-Offs 1. Il ne veut pas « pas perdre » le bénéfice de la bonne prestation contre le rival bruxellois. Pour cela, il faudra afficher le même niveau que ces dernières semaines et répondre au défi limbourgeois.

Le match aller s’était soldé sur un partage animé (1-1).

Facebook Comments
Similar Articles

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Top