Dante: « J’ai connu d’intenses émotions au Standard »

Dante, la nouvelle recrue niçoise, a évoqué son bout de chemin belge.

« Ai-je été approché par d’autres clubs que l’OGC Nice? Oui, mais aucun club belge n’a sollicité mes services », a révélé Dante hier midi à l’Allianz Riviera où, parmi le feu nourri de questions, il n’a pas manqué de revenir sur son passage dans notre Royaume.

« De Lille, je suis arrivé à Charleroi après avoir été privé de compétition durant dix mois suite à une vilaine blessure. Ce fut donc compliqué de revenir à un niveau acceptable, mais j’ai rencontré là-bas un tas de gens gentils qui m’ont accueilli à bras ouverts et qui m’ont beaucoup aidé moralement parlant. À Liège également, j’ai ressenti le même sens de l’hospitalité et je n’oublierai jamais la liesse qui s’est emparée de la Cité Ardente quand le Standard a été champion deux saisons de suite. »

Ces quelques piges wallonnes constituèrent assurément une rampe de lancement idéale avant qu’il négocie son triptyque allemand (Gladbach-Bayern-Wolfsburg), il nous a néanmoins avoué avoir gardé très peu de contacts. « J’ai bien eu l’occasion de rendre une petite visite à la délégation du Sporting de Charleroi lors de son stage hivernal au Portugal, mais je n’ai pas conservé d’autres attaches amicales avec ceux qui furent mes partenaires. Par contre, j’ai conservé certains liens avec d’autres personnes qui contribuèrent à rendre mon quotidien agréable en Belgique. »

À près de 33 ans, Dante a donc décidé de s’offrir un nouveau challenge en déposant ses valises au bord de la Grande Bleue : « Dans le football, il n’y a pas de meilleure chose que l’émotion et à Nice, tous les paramètres sont réunis pour que j’en éprouve un maximum. À l’inverse de Wolfsburg, l’OGC va jouer l’Europa League et faire en sorte de se rapprocher une fois encore du haut du tableau en championnat. Personnellement, je vais continuer à bosser car le travail bien accompli a toujours été à mes yeux une garantie pour honorer mes obligations qui, ici, consisteront également à faire part de mon expérience auprès de mes jeunes partenaires », nous a confié Dante qui se dit déjà prêt pour se mettre sur son 31 (son numéro de vareuse) ce samedi à l’occasion de la venue de Lille à l’Allianz Riviera…

Commentaires

Commentaires




Laisser un commentaire