Vous êtes ici
Home >> RTBF >> Carcela sur sa superbe volée: « Il faut toujours un peu de chance mais c’est ce que je voulais faire »

Carcela sur sa superbe volée: « Il faut toujours un peu de chance mais c’est ce que je voulais faire »

La fête a été quasi complète du côté du Standard ce dimanche soir avec une victoire très probante des hommes de Michel Preud’homme face à Zulte-Waregem (4-1).

« On a entamé ce match comme il le fallait » souligne l’attaquant des Rouches Renaud Emond. « On a mis la pression. On a joué, on a gardé la balle et on a fait les bons choix. On s’est mis rapidement à l’abri en menant 2-0. On a juste eu un creux en début de deuxième période mais dès qu’on a mis le 3ème, c’était beaucoup plus simple. »

Le Liégeois se présentait avec un grand sourire devant le micro de le Pro League. Il a retrouvé les filets après quelques semaines sans marquer. « Oui, cela faisait quelques matches que je n’avais pas marqué. C’était important pour moi de retrouver de la confiance. J’ai joué quelques matches en milieu de terrain pour dépanner l’équipe mais j’avais besoin de ces buts. Pour la confiance. Ca me fait du bien ce soir. »

Auteur d’un doublé il a notamment inscrit un superbe but en reprenant de volée un centre de son coéquipier Răzvan Marin. « Je le mets à l’instinct. Je vois que Marin me voit. Il me la met en un temps et je me dis qu’il faut que je la tente en une touche. Elle part bien et je suis très content. »

Autre but splendide ce dimanche: l’ouverture du score par Mehdi Carcela qui a lâché une frappe surprenante pour tromper Bossut. Une frappe totalement volontaire. « Oui, bien sûr. Je ne voulais pas la mettre à côté! » se défend le médian du Standard. « J’ai vu que Bossut s’avançait un peu vers la gauche et j’ai tenté. Il faut toujours un peu de chance mais c’est ce que je voulais faire. »

Le Standard a semblé maîtriser son sujet de A à Z, même si il été contraint de concédé un penalty en toute fin du match. Pour l’entraîneur du club, la satisfaction vient de l’efficacité de ses joueurs et du travail collectif.

« On a été efficace. Grâce à une bonne première période, une bonne circulation de balle, un bon positionnement sur le terrain et beaucoup d’envie et de discipline » ajoute Michel Preud’homme.
« On essaye que tout le monde travaille. On essaye de jouer haut. Il faut faire les bons jugements pour ne pas être pris dans le dos. Quand on est capable de faire cela, et que tout le monde travaille, cela permet aux défenseurs de récupérer le ballon plus haut. c’est impressionnant mais cela vient d’un travail collectif » termine l’ancien Diable rouge.

Facebook Comments
Similar Articles

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Top