Vous êtes ici
Home >> Standard-Rouche.be >> Le mot de « Gerouche »: ATTENTION …. DANGER

Le mot de « Gerouche »: ATTENTION …. DANGER

Chers supporters,

Un match de foot recèle parfois de bien des énigmes, et celui de dimanche soir n’échappe pas à la règle.

Au terme des dix premières minutes initiales et au vu de la disposition tactique de Zulte, j’imaginais que nous allions buter à nouveau contre une défense renforcée, face qui plus est à une équipe bien en place et capable de nous rejouer le coup réalisé à Bruges, quelques jours plus tôt.

Et puis, comme par magie, il y a eu ce coup de génie de Carcela, avec la passe qui ne l’était pas moins, elle non plus.

Mieux même, le même homme remettait ça un peu plus tard, sur un coup franc cette fois, laissant le pauvre « Bossut de notre dame »  cloué sur place. Du grand art, vraiment.

Toutefois, sans ces deux coups de patte géniaux, je me demande encore ce qu’il serait advenu de l’issue de cette rencontre, même si le doute n’est guère permis, tant la domination et la maitrise du jeu des « rouges » était évidente. Mais, vous et moi savons très bien que, parfois, dominer ne suffit pas toujours, hélas. Il faudrait alors revoir le règlement pour l’aligner sur celui de la boxe, où le knock-out n’est nullement requis  pour l’emporter et que les seuls  points attribuer peuvent suffire.

Quoiqu’il en soit, le moment de sortir des actions de ce genre était bien choisi, l’urgence de nous replacer au classement étant devenue cruciale, peu importe la manière.

Et comme si la démonstration de Medhi avait fait des jaloux, Renaud Emond se mit lui aussi au diapason de son partenaire, exécutant une reprise tout aussi phénoménale et me laissant sans  voix.

Bref, trois buts sur autant de coups d’éclat, ce n’est pas tous les jours qu’on assiste à ça.

Ce qui me fait dire qu’il aurait peut-être fallu en garder pour d’autres jours moins heureux, mais bon, on ne choisit pas toujours….

Ce que je crains en fin de compte, c’est que les joueurs ne se voient plus beau qu’ils ne sont, comme souvent, car rien ne dit que contre Ostende, adversaire à priori plus facile à prendre que Zulte, les choses se déroulent aussi bien.

Ce que j’aimerais donc voir aussi, ce sont des actions abouties, qui ne reposent  pas sur un exploit isolé mais sur un ensemble de passes à l’approche du rectangle se terminant au fond, quitte à laisser le côté spectaculaire de côté. Une équipe qui ne repose en effet que sur les prouesses techniques de deux ou trois joueurs est une équipe en danger, inévitablement.

En attendant, revoir Medhi en aussi bonne forme à l’approche des fêtes fait plaisir à voir et c’est tout profit pour l’équipe, qui lorgne de nouveau vers les PO1, au même titre que …. Ces diables de Krolos.

Décidément, eux aussi ne cesse de  surprendre, dans le bon sens cela va sans dire, même si je crains qu’il faille en découdre avec eux jusqu’au terme de la  phase classique pour intégrer le top6. Alors, gare au vaincu…..

Espérons donc plutôt que St Trond, voir aussi l’Antwerp, s’essoufflent en fin de phase classique, sans quoi il n’y aura à coup sûr qu’une seule place pour un club Wallon.

A moins qu’Anderlecht, lui aussi, continue son chemin de croix et ne rétrograde au classement, ce qui serait du jamais vu chez nous, il faut bien l’avouer, mais qui en ferait baver plus d’un.

En l’état actuel des choses, les mauves paraissent en effet être  le « client » le plus vulnérable des équipes de pointe, si bien qu’une telle surprise n’en serait finalement pas vraiment une.

Déjà amputé de leur coatch « à succès » et à la très mauvaise langue , ce qui n’est probablement pas une mauvaise chose pour eux au vu de ses statistiques catastrophiques depuis qu’il est arrivé, leur noyau ne recèle pas davantage d’une sommité de talents incontournables. Dès lors …… J’en viens à me demander si Trebel ne va pas finir par regretter d’avoir quitté le navire rouge au profit du mauve. C’est en tous cas tout le mal que je lui souhaite.

En attendant, en ce qui nous concerne, il est inutile de regarder dans l’assiette des autres mais uniquement dans la nôtre. Et à ce titre, on est toujours en droit de se demander où en est Orlando Sa. Sa méforme prolongée, combinée à la nouvelle blessure aussi stupide qu’inutile d’Oularé nous met dans une position délicate et inquiète : un attaquant de grand calibre est me semble t’il et plus que jamais la priorité des priorités au cours du prochain mercado hivernal. Je verrais pour ma part d’un bon œil l’arrivée d’un certain Laurent Depoitre, mais sommes nous en mesure de nous aligner ?

Quoiqu’il en soit, les fêtes de fin d’année approchent à grands pas, et figurer bien au chaud dans le top 6 serait une cerise sur le gâteau. A deux conditions : battre Ostende et aller dresser les zèbres dans leur antre.

Nos joueurs en sont capables, assurément, surtout s’ils prestent comme ils savent le faire et plus encore quand ils veulent le faire.

Et quand on voit le regroupement derrière les deux premières places, on se dit que TOUT est encore possible pour le Standard, y compris jouer …. Le titre.   

Gérouche

Similar Articles

3 thoughts on “Le mot de « Gerouche »: ATTENTION …. DANGER

  1. Ton analyse Gerouche rejoint celle de Rodrigo présent au stade et sympa avec les supporters à l’entracte.
    J’ajouterai que le 3e est arrivé au bon moment pour tuer le match car Zulte commençait à bien faire circuler et tout pouvait arriver à 2-1 comme ce penalty de fin de match sans conséquence heureusement.
    Je rêve d’un 9 sur 9 avant la trêve qui nous lancerait définitivement mais rien n’ est definitif avec le Standard en bien ou en mal..

  2. Rejoindre Beenkens dans les analyses sans Messi Barcelone ne serait pas Barcelone Plus que les actions individuelles c est le fond de jeun l enthousiasme et La solidarité entre Les joueurs il est donc impossible pourquoî Les chroniqueurs d avoir un recul positifs sur le Standard j étais au match Et par La suite j ai regardé à la TV et oh surprise pendant Plus d’un de demi heure iTHANS ET DÉLIRE ont présenté Zulte comme une equipe extraordinaire avec des super joueurs pour se retourner par la suite et rien sur le Standard sauf qu ils ont minimiser la victoire c est d une malhonnête intellectuelle

  3. D’accord avec toi, Rouchpol, avoir un Messi à Barcelone, et donc dans une moindre measure un Carcela chez nous, c’est toujours bon à prendre et donne un PLUS indiscutable à une équipe …. pour autant qu’elle ne joue pas qu’en function de ces joueurs-là mais privéligie le collectif.
    Quant aux commentaires de Thans et Délire, ni l’un ni l’autre ne sont des fans du STandard, loin de là, donc leur approche ne m’étonne pas plus que ça. Du reste, s’ils ont présenté Zulte comme une équipe extraordinaire mais qui a été réduite face au Standard à un rôle d’équipe très ordinaire, c’est sans doute aussi grâce à nous !
    Pour ma part, je ne minimiserai pas notre victoire, brillante au demeurant et acquise en équipe avec en point d’orgue des buts EXTRAORDINAIRES, mais comme je l’indique dans mon titre « méfions-nous » des lendemains qui déchantent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Top