Revue d’arbitrage : le VAR fait son mea culpa pour deux phases .. pas celle concernant Avenatti

Revue d’arbitrage : le VAR fait son mea culpa pour deux phases .. pas celle concernant Avenatti

Le VAR a été très critiqué ce week-end sur plusieurs phases et l’arbitrage belge a donné une explication concernant quelques décisions controversées.

Le but annulé de Nacer Chadli

Cette phase a fait couler beaucoup d’encre : la vidéo-assistance, dirigée par l’arbitre Nicolas Laforge, a conseillé à Mr Alen d’annuler le but inscrit par Nacer Chadli et jugé fautif car inscrit de l’épaule, soit une partie du bras. Mais d’après le PRD (Professional Referee Department), le VAR n’aurait … pas dû intervenir, car il n’y avait pas d’erreur manifeste de l’arbitre dans ce cas, la phase nécessitant plusieurs visionnages pour juger de la faute de bras. Bref : le but n’aurait pas dû être annulé.

Le penalty sur Yaremchuk

Il y avait bel et bien contact dans le rectangle sur Roman Yaremchuk, estime le PRD. Le VAR, dirigé par … Mr Laforge, aurait dû intervenir et ne l’a pas fait : nouvelle erreur.

Pas de penalty sur Avenatti

Le VAR n’est pas non plus intervenu pour juger de la faute de Faris Haroun sur Felipe Avenatti, qui « tombe au sol de manière frappante », juge le PRD. Cependant, cette fois, le VAR n’est pas remis en cause : les images ne montrent pas « une erreur claire et évidente » de la part de l’arbitre. Pas d’erreur donc sur cette phase.

Read more: https://www.walfoot.be/news/2019-10-07/revue-darbitrage–le-var-fait-son-mea-culpa-pour-deux-phases–pas-celle-concernant-avenatti#ixzz61lLeqqfb

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.