Laurent Ciman au Standard cet hiver? « Peut-être lors des prochains hivers mais cette année, je prends des vacances »

Depuis son arrivée au Canada en début de saison, Laurent Ciman confirme son intention de rester encore quelques années en Major League Soccer. Le défenseur de l’Impact Montreal se dit heureux au Québec et réfute les rumeurs l’envoyant, pour quelques semaines, au Standard de Liège.

Dans une interview accordée à la première émission du magazine québécois « On jase soccer », disponible sur YouTube, Laurent Ciman a ainsi évoqué son arrivée au Québec, sa première saison en MLS et surtout, son avenir en terres canadiennes, toujours incertain selon certains bruits de couloir du côté de Sclessin.

« Je suis venu pour elle, pour la famille. Ma femme et mes enfants passent avant tout. C’est un choix qui était purement familial a priori », répète-t-il, à propos de son arrivée au Canada. « On avait déjà discuté de venir en Amérique du Nord après ma carrière. Je n’avais pas de contact pour jouer en Major League Soccer et je n’aurais pas quitté mon club (le Standard) comme cela… C’est celui qui est devenu mon agent par la suite qui m’a contacté et cela s’est fait ensuite assez vite ».

Certes, il y a eu des difficultés en début de saison, mais le Diable rouge affirme que cela va mieux désormais. « Au début, ça a été difficile de quitter la Belgique. Mes proches, mes amis, ma famille me manquent. Maintenant, on commence à s’adapter, on a été accueilli », explique Laurent Ciman. « Désormais, on envisage de prolonger notre aventure ici ».

« D’abord des vacances »

Il confirme ainsi son envie d’aller au-delà de 2017, année de clôture de son contrat actuel. « Je me sens bien ici. L’équipe a bien évolué et veut grandir. C’est un championnat qui me plaît », clame-t-il, avant de confirmer des probables négociations avec Montreal à l’avenir. Et concernant les contacts belges qu’il a pu avoir, Laurent Ciman réagit : « C’est vrai, il y a a eu des contacts. Après, de là à dire que j’allais retourner directement, ce n’était pas possible… J’ai des attaches qui resteront à jamais. Il y aura peut-être des prêts lors des prochains hivers, mais cette année, non, car je privilégie la famille et on part en vacances. Je n’ai qu’une semaine de vacances en quelques années, donc je peux bien en prendre pour épauler ma compagne et profiter de toute la famille ».

Ciman évoque également son ambition de faire partie du groupe des Diables rouges pour le prochain Euro, en France. « Je vais tout faire pour faire partie du groupe, déjà », confie-t-il. « La Belgique, que je sois dans l’équipe ou non, a toutes ses chances d’aller loin ». Et il n’en veut pas à Marc Wilmots de ne pas l’avoir sélectionné ces derniers mois : « Il y a des jeunes qui arrivent ça et là, qui jouent peut-être dans des championnats plus ‘relevés’ qu’ici, ou en tout cas plus connu. (…) Ce sera difficile, avec le décalage du championnat. Mais en Russie aussi, ils recommencent tard et certains joueurs belges sont aussi en Russie ».

> Découvrez l’interview complète de Laurent Ciman en intégralité ci-dessous en vidéo :

Cliquez sur ce lien pour rejoindre notre page Facebook et recevoir nos meilleures infos sport sur le Standard de Liège

Commentaires

Commentaires




Laisser un commentaire