Kosanovic, la clé de voûte

Relancé à l’occasion du déplacement à Genk suite au forfait d’Alexander Scholz, Milos Kosanovic est prêt pour un nouveau départ avec les Rouches… un an près son transfert.

En poste à Malines, Aleksandar Jankovic avait dû se résoudre à perdre un pion essentiel de sa défense voici douze mois suite au transfert de Milos Kosanovic. Passé également de Meuse, le coach serbe n’avait pas encore vraiment pu s’appuyer sur son compatriote qui devait se remettre d’une grave blessure au genou encourue lors du dernier match des playoffs 2. Il n’en a pas fait un mystère au début de ce stage : il va enfin pouvoir travailler ce fameux système avec trois défenseurs, qui était en quelque sorte son cheval de bataille à l’AFAS Stadion. «Nous allons effectuer un gros travail tactique », déclarait-il en début de stage. «La défense à 3 ? Oui, c’est une option qui nous manquait parce que Milos devait se remettre de sa blessure. Nous avons été aussi confrontés à celle de Scholz qui l’empêchait de s’entraîner entre les matches. Ce travail s’effectuera en prenant bien soin de conserver les automatismes.

» Le T1 des Rouches a joint la parole aux actes à l’occasion des premiers entraînements tactiques. Celui de mardi matin (filmé par Thierry Verjans) était clairement consacré aux phases de construction avec trois défenseurs centraux : Scholz le plus à droite, Laifis le plus axial et Kosanovic le plus à gauche. Une tactique où la volonté demeure le dédoublement des flancs. «C’est un recommencement après la blessure, ça oui. Laifis a bien tenu sa place pendant mon absence et je vois du positif dans cette concurrence. Jouer avec Scholz et Laifis en défense est tout à fait possible, il suffit juste de mettre les joueurs aux bonnes positions », notait déjà Kosanovic avant l’envol pour l’Espagne.

Le numéro 33 s’impose plus que jamais comme la clé de voûte dans tout ce système. D’abord, il en connaît toutes les subtilités. Sa présence hors du terrain comme en dehors va faciliter l’intégration de Filip Mladenovic qui va se trouver dans ses parages immédiats. Même si Laifis n’est pas un manchot, sa relance du gauche est encore meilleure. Le Serbe a surtout une sacrée patte sur corner (un assist à Genk pour son premier match complet) et sur coup franc (Guillaume Hubert s’en souvient encore quand Milos était Malines).

Il va faciliter l’intégration de Mladenovic et apporter son pied gauche sur phases arrêtées ainsi qu’à la relance

Transféré au Standard le 7 janvier 2015 (cela faisait un an jour pour lors du départ pour l’Espagne), il ne sent pas comme un transfert au sein de ce groupe. «Au contraire, c’est comme si j’étais là depuis des années. Oui, c’est un nouveau départ pour moi, je suis surtout satisfait de pouvoir continuer à travailler avec le groupe », reconnaît l’international serbe. «Ce stage est très important pour moi, il me tardait de pouvoir m’entraîner après avoir pu recharger mes batteries à la maison. Même si je me suis beaucoup entraîné individuellement, j’ai le sentiment de vraiment commencer ma saison maintenant. Je repars en quelque sorte de zéro lors des séances collectives. Je vais aussi prolonger certaines séances avec le préparateur physique pour être vraiment à niveau pour Bruges. Je me sens en fait plus fort qu’avant ma blessure. Les tests l’ont montré : ils étaient meilleurs qu’au moment où je suis arrivé de Malines !

» Physiquement, il en impose d’ailleurs dans les exercices physiques tout comme Orlando Sa, Belfodil… ou encore Mladenovic. Milos Kosanovic a abandonné sa peur de s’engager à l’occasion du partage à Genk, où il a tenu les 90 minutes. «Tout était dans la tête. Ce n’était pas une question d’avoir peur mais tu te poses toujours des questions sur le déroulement des événements. Au coup de sifflet final, toutes les interrogations étaient levées, le déclic s’était opéré. Enchaîner les matches n’est pas un problème puisque je l’ai fait en réserve, même si ce n’est pas le même rythme et le même Milos Kosanovic prend un nouveau départ.

Cliquez sur ce lien pour rejoindre notre page Facebook et recevoir nos meilleures infos sport sur le Standard de Liège

Commentaires

Commentaires




Laisser un commentaire

092f2c2c9c643b49b7d641db09b439beRRRRRRRRRRRRRRRRRRRR