La joyeuse entrée de Jankovic

Pour sa première à Sclessin, Aleksandar Jankovic était très attendu contre Genk. Nonante minutes plus tard, et sur la lancée du partage à Bruges, les supporters rouches sont un tantinet rassurés : il y a du mieux en termes de résultat (2-0) et d’implication collective.

Dans une journée marquée par l’inquiétant un sur neuf du FC Bruges avant son entrée en lice, cette semaine, en Ligue des champions, mais aussi par le carton de Zulte Waregem, nouveau leader du championnat, à Mouscron et, enfin, par la perte de la première place de Charleroi suite à son premier revers de la saison subi à Anderlecht, tous les regards étaient tournés vers Aleksandar Jankovic, à l’occasion de sa première en tant que coach du Standard.

Buteur dès la 11e minute, Belfodil a le profil pour faire oublier Santini

Comment le successeur de Yannick Ferrera, qui signera d’ailleurs ce lundi un contrat de deux ans à Malines, allait- il gérer son premier devoir à Sclessin ? D’abord, la priorité : le résultat. Vendredi, Aleksandar Jankovic avait confié que seule, ce dimanche, la victoire lui importait. Les supporters retiendront qu’il a réussi sa joyeuse entrée en Principauté. Grâce notamment à un but d’Ishak Belfodil qui, même si une première demande toujours confirmation, est appelé à remplacer avantageusement Santini. Son travail, son physique et son sens du but vont faire du bien à ce Standard-là d’autant qu’il n’est clairement pas encore au top de sa forme. En attendant, il a déjà conquis Sclessin… Avant qu’Orlando Sa ne double la mise dans les arrêts de jeu. Ensuite, la manière. Jankovic souhaite voir son équipe être la patronne sur le terrain.

Dimanche soir, ce fut majoritairement le cas avec un Standard conquérant et pressant l’adversaire grâce à des joueurs un peu plus agressifs que par le passé. Mais cela était prévisible après un changement de coach où chacun, en phase de séduction, entend démontrer qu’il peut revendiquer une place. Le contraire aurait donc été inquiétant. Maintenant, il est évidemment trop tôt pour dire que Jankovic a déjà imposé sa griffe puisque le système était le même que ces dernières semaines et que le Standard a encore du chemin à accomplir au niveau du jeu. Enfin, il y a évidemment ses choix. Et là, c’est priorité aux renforts. Cet été, le Standard a recruté 12 joueurs. Le coach serbe en a retenu 9 dans sa première sélection de 21 éléments et finalement dans les 18 inscrits sur la feuille de match. Echiejile, Balhouli et Wallyson arrivés ce 31 août devront donc encore patienter.

Sur les 12 renforts, Jankovic en a déjà inscrit 9 sur la feuille de match

En revanche, ce premier groupe élargi a fait trois victimes de choix. L’absence de Ryan Mmaee est le fruit d’une concurrence relevée puisque le noyau comprend sept attaquants. En fait, cinq puisque même pour le coach serbe, Emond et Yattara ne semblent pas entrer en ligne de compte. Néanmoins, si Jankovic prétend faire confiance à l’Académie, la première composition de son noyau est un mauvais signal car le jeune espoir des Rouches restait sur une bonne prestation à Bruges. Ensuite, Dino Arslanagic non retenu, ce n’est pas une surprise dans la mesure où le défenseur central a visiblement épuisé tout son crédit au Standard. Quant à Jonathan Legear, il est clair depui le début de saison que son temps de jeu va être très limité en 2016-2017. Enfin, dans le onze de base, les deux arrières latéraux Reginal Goreux et Darwin Andrade sont les principales victimes de la prise de pouvoir du Serbe.

Cela dit, Jankovic a prévenu qu’il aurait besoin de tout le monde étant entendu que le club principautaire est engagé sur trois fronts. Dimanche, ils ont été 14 à montrer leurs qualités et défauts à leur nouvel entraîneur. Mais parmi les 19 déçus, certains pourraient déjà recevoir une chance dès jeudi. En effet, pour Jankovic, pas question de préparation puisque l’Europa League se présente déjà à lui. Et même si le Celta Vigo occupe actuellement la dernière place de la Liga avec 0 point en 3 matchs (après notamment des revers contre le Real et l’Atlético Madrid !), l’adversaire sera d’un autre calibre.

Cliquez sur ce lien pour rejoindre notre page Facebook et recevoir nos meilleures infos sport sur le Standard de Liège

Commentaires

Commentaires




Laisser un commentaire