Le choc wallon Standard-Charleroi est lancé: Ferrera et Mazzù se renvoient déjà la pression

La 4e journée de la Jupiler Pro League débutera avec une rivalité entre les deux clubs wallons : le Standard de Liège et le Sporting de Charleroi. A quelques heures du duel, Yannick Ferrera et Felice Mazzù se renvoient déjà la pression.

Dès 20h30, le Standard de Liège rencontrera le Sporting Charleroi pour cette 4e journée de Pro League. Et à quelques heures du coup d’envoi, les entraîneurs des deux clubs se renvoient déjà la pression. « Penser à la pression, c’est le meilleur moyen de se mettre un frein. Et ne pas y songer, c’est le meilleur moyen d’aller chercher les trois points. Mais on sait tous que le bilan de 4 points sur 9 n’est pas suffisant… », déclare ainsi Yannick ferrera avant le match qui opposera les deux clubs rivaux. « Le Sporting dispose d’une très bonne équipe, qui repose sur une certaine solidité défensive. Ce n’est pas un hasard si, depuis plusieurs années, ils luttent pour accéder aux playoffs 1 ou y participent. »

N’oublions pas que les Carolos n’ont encaissé qu’un seul petit but depuis le début de la compétition. C’est pourquoi les Zèbres pourraient être vus comme les favoris. Mais pour Felice Mazzù, entraîneur de Charleroi, rien n’est gagné. « J’en entends déjà dire que Charleroi est favori parce qu’il reste sur un 7 sur 9. Mais ce n’est nullement le cas. Le Standard a dit, avant la saison, qu’il visait le top 3 et de plus, il joue à domicile. Cette équipe a pour moi l’armada offensive la plus rapide du championnat. Tous ces éléments font que le Standard est favori de ce match. »

Les spectateurs sont donc prévenus, c’est le choc à ne pas rater de cette 4e journée. Standard ? Charleroi ? Difficile de dire qui est favori même s’il faut rappeler qu’il s’agit du premier match des Liégeois dans leur propre stade… Un match à domicile dont Les Rouches vont tenter de tirer profit.

Cliquez sur ce lien pour rejoindre notre page Facebook et recevoir nos meilleures infos sport sur le Standard de Liège

Commentaires

Commentaires




Laisser un commentaire