Un Standard – Bruges capital, précurseur de calendriers délicats

Un Standard – Bruges capital, précurseur de calendriers délicats

Le report de la rencontre semble, sur le papier, finalement avantager plus le Standard que le Club de Bruges. Les Rouches ont depuis récupéré Samuel Bastien. Les Brugeois, en revanche, entament un calendrier encore plus serré.

Le Club de Bruges disputera 6 rencontres en 19 jours : le Standard, deux fois Manchester, Waasland-Beveren, Charleroi et le Racing Genk sont au programme avant le 2 mars. Mais les Brugeois peuvent compter sur un effecif solide qui permettra à Pilippe Clement de faire des rotations s’il le souhaite. Le Club voyagera au Standard avec de nombreuses cartes offensives, encore renforcées depuis l’arrivée de Krmencik :

Le Standard a, lui aussi, un calendrier lourd. Moins chargé, mais avec des adversaires tout aussi coriaces. Après le match de ce mercredi soir, les Liégeois iront à Genk et recevront l’Antwerp avant de se déplacer à Charleroi. Si les Rouches ne veulent pas être distancés de six points par leur rival carolo, ils sont dans l’obligation de faire un bon résultat dès ce soir contre le Club de Bruges.

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.