Vous êtes ici
Home >> Walfoot >> Nouveaux espoirs pour Senna Miangue ?

Nouveaux espoirs pour Senna Miangue ?

Actuellement victime d’une petite douleur à la cheville, sans gravité aucune, Senna Miangue aura tout le temps nécessaire pour s’en remettre, étant donné la suspension du championnat jusqu’au 3 avril minimum.

Et le Rouche de 23 ans aura besoin d’être en forme, car il pourrait être mis à contribution ces prochaines semaines. Bien sûr, ces postulats se basent sur une reprise des compétitions relativement rapide.

Un choix bientôt définitif ?

Tout d’abord, le défenseur natif d’Anvers a été appelé par le Congo pour la première fois. Alors qu’il avait fait toutes ses classes de jeune avec la Belgique (41 matchs avec les Diablotins, entre les U15 et les U21), c’est avec d’autres Diables Rouges, ceux du Congo, qu’il pourrait entamer une carrière internationale. Deux matchs, dans le cadre des qualifications pour la CAN, sont prévus pour la fin du mois de mars : les 26 et 30 contre Eswatini. Si Miangue y participe, et si les rencontres ne sont pas suspendues, son choix international sera définitivement arrêté.

UPDATE : ces deux matchs sont bien reportés.

Une nouvelle chance au Standard ?

En club aussi, Miangue pourrait franchir une nouvelle étape ces prochaines semaines. Sur un plus court terme, cette fois-ci. En effet, la suspension de Zinho Vanheusden trois matchs (la décision finale dans le dossier est tombée), pourrait donner plus de temps de jeu à Senna Miangue.

Ses deux récentes apparitions en fin de rencontre le laissent en tout cas penser ; Miangue n’est plus seulement un joueur repris pour jouer avec les Espoirs. Michel Preud’homme semble intéressé par ses services, et sa polyvalence, plus particulièrement.

Et c’est précisément celle-ci qui pourrait lui rendre service les prochaines rencontres, si play-offs il y a. Senna Miangue peut jouer arrière gauche comme dans l’axe de la défense. Dussenne et Bokadi revenant tous les deux d’une longue blessure (reste à savoir quand reprendra la compétition) et Sissako et Nekadio n’ayant pas encore reçu leur chance avec le noyau A, Miangue pourrait en effet dépanner le temps de quelques matchs aux côtés de Laifis.

Bref, le mois de mars aurait pu être un mois crucial pour Senna Miangue. Il devra, néanmoins, espérer que la conjoncture soit identique au moment des reprises des compétitions. Rien n’est moins sûr.

Laisser un commentaire

Top