Yannick Ferrera s’était engagé à se tatouer une Coupe de Belgique en cas de succès

Suite à la victoire des Liégeois sur le Club de Bruges, l’entraîneur liégeois s’est expliqué sur les différents types de paris réalisés entre les membres du staff.

Yannick Ferrera n’a pas attendu longtemps avant de dévoiler les petits paris que les différents membres du staff avaient réalisés entre eux. Lors de la conférence de presse d’après-match, l’entraîneur liégeois a avoué s’être engagé à se tatouer une Coupe de Belgique en cas de succès.

« Je vais devoir me faire tatouer la Coupe. Will (Still, analyste) va se faire teindre les cheveux en noir. Yann (Danielou, l’entraineur adjoint) va plonger dans la Meuse. On doit encore convaincre Eric (Deflandre, l’entraîneur adjoint) de se raser la tête. Et on trouvera quelque chose pour Jos (Beckx, l’entraîneur des gardiens) et Carlos (Rodriguez, l’entraineur physique). »

Il y a un an, lors de son sacre en Division 2 avec Saint-Trond, Yannick Ferrera avait sacrifié à sa première bière. Un engagement plus festif, mais moins indélébile que le tatouage. Reste à savoir où l’entraîneur principautaire décidera d’apposer le fameux trophée.

Avec ce succès en Coupe, Yannick Ferrera est aussi devenu le plus jeune entraîneur (35 ans et 189 jours) sacré. Le précédent record était l’apanage de Georges Leekens (36 ans et 15 jours) qui s’était lui imposé avec le Cercle de Bruges en 1985.

Cliquez sur ce lien pour rejoindre notre page Facebook et recevoir nos meilleures infos sport sur le Standard de Liège

Commentaires

Commentaires




Laisser un commentaire