Yannick Ferrera: «Posez ces questions à d’autres personnes »

Le Standard s’est incliné à Zulte Waregem et se retrouve avec 4 points sur neuf. Yannick Ferrera a reçu un nouveau coup sur la tête. Malgré les faiblesses de son équipe et la constante spéculation au sujet de sa démission, le coach est toujours optimiste.

« Aujourd’hui, je ne ressens pas de pression sur moi», a-t-il déclaré au Het Nieuwsblad. « Tout se passe bien dans la semaine, il suffit de demander à tout joueur. Evidemment, je me sens mal parce que nous avons perdu, mais j’ai encore beaucoup de volonté et d’enthousiasme. D’autres personnes parlent de la pression sur ma personne, pas moi. »

Pour Ferrera, plusieurs raisons expliquent le mauvais début de championnat. « Nous devons juste faire du mieux possible avec ces joueurs. Je ne suis pas payé pour juger ce groupe, mais pour en retirer le maximum. Les questions sur la qualité, les transferts et autres, vous devez les poser à d’autres personnes », a expliqué le coach, qui n’a pas voulu mettre ouvertement en cause le manque de qualité du noyau.

Par contre, Ferrera n’hésite pas à parler du manque de concentration. « Nous avons en effet un grand manque de maturité. Vous êtes donc obligés d’essayer de compenser par une meilleure concentration ou en perfectionnant d’autres aspects. Au repos, par exemple, j’ai demandé à Tetteh, s’il ne souhaitait pas jouer avec une autre paire de chaussures. Il m’a assuré qu’il n’y avait pas de problème. Mais après cinq minutes , il a changé de chaussures ».

Cliquez sur ce lien pour rejoindre notre page Facebook et recevoir nos meilleures infos sport sur le Standard de Liège

Commentaires

Commentaires




Laisser un commentaire