Qui va remplacer Santini à la pointe de l’attaque , Messieurs les dirigeants du standard ?

En libérant Ivan Santini, le Standard se prive d’un joueur lui garantissant entre 10 et 15 buts par saison. Un choix que Daniel Van Buyten, qui n’était pas fan du Croate, va devoir assumer…

Arrivé le 18 juin 2015 en provenance de Courtrai, Ivan Santini, un peu contre son gré, n’aura honoré qu’une seule de ses quatre années de contrat à Sclessin. Mardi soir, il est parti en direction de la Normandie. A 27 ans, et durant les trois prochaines saisons, il va poursuivre sa carrière à Caen où il va passer sa visite médicale ce mercredi. Pour réaliser ce transfert, le club normand va débourser 2,6 millions pour renforcer l’effectif d’une formation qui doit actuellement gérer les velléités de départ d’Anthony Delort, son meilleur buteur. Mais qui, avec une septième place en Ligue 1, vient de réaliser la deuxième meilleure saison de son histoire.

Financièrement, le Standard fait encore une belle affaire en se libérant d’un contrat de l’ère Roland Duchâtelet – Bruno Venanzi avait racheté le matricule 16 une semaine plus tard – mais aussi en faisant un bénéfice sur la vente d’un joueur acquis à Courtrai pour 2 millions.

Sportivement, ce départ suscite néanmoins pas mal de questions. Ivan Santini a mis du temps à se rendre indispensable dans l’effectif liégeois. Au point que son départ avait été envisagé fin de l’année civile 2015 avant que Yattara n’entre en guerre avec son entraîneur et soit obligé de s’exiler en prêt à Angers. Dès cet instant, le buteur Croate est monté en puissance. En inscrivant un but dans sept des dix dernières rencontres commencées comme titulaire, il a montré que même dans un système où on ne jouait pas spécialement avec ses qualités, il avait toute son importance. Qui a ainsi permis aux Liégeois de croire jusqu’au bout aux Playoffs 1 ? Qui a inscrit le but de la victoire en finale de la Coupe de Belgique ? Qui a marqué ces deux dernières semaines en Supercoupe et encore à Westerlo ?

Visiblement, cela n’a pas été suffisant pour convaincre Daniel Van Buyten. C’est un secret de polichinelle, l’ancien Diable rouge n’était pas fan de Santini. Loin de là. Au point de faire changer d’avis le Croate qui n’était nullement désireux de quitter Sclessin puisqu’il avait même refusé une offre lucrative de Chine car il rêve toujours de l’équipe nationale croate. Mais pour cela, il doit jouer. Avec Yannick Ferrera, c’est le cas. Mais en cas de départ de ce dernier, qu’en serait-il vu la position du « membre sportif » du conseil d’administration et même numéro 2 du club si on en croit une récente interview de Bruno Venanzi ?
Sans réponse à cette question, ou plutôt en se doutant de celle-ci, Ivan Santini a ouvert la porte de la discussion avec Caen où évolue notamment un certain Jeff Louis, passé par le Standard. Les deux clubs s’entendant autour d’un montant de 2,6 millions, il restait au joueur à régler tous les aspects d’un contrat revalorisé à hauteur de 25 % avec le club normand. Et s’éloigner donc de Sclessin où il faisait l’unanimité dans le vestiaire par un comportement exemplaire. A l’image de ce qu’il montrait sur le terrain. Certes, ce n’était pas une flèche et il manquait de technique mais il compensait tout cela par un engagement sans faille en effectuant son travail défensif et par un instinct lui permettant d’être au bon endroit, toujours dans le grand rectangle, pour conclure les actions.

Avec lui, le Standard perd un buteur qui lui garantissait entre 10 et 15 buts par saison. Son seul buteur finalement car les prestations d’Emond, Yattara et autre Tetteh ne permettent pas d’envisager de telles statistiques. Le Standard va-t-il donc tout miser sur Mbenza transféré de Valenciennes il y a une semaine à peine ou encore donner un signal positif à l’Académie en intégrant progressivement Ryan Mmaee ? A moins que Van Buyten ne souhaite attirer un nouveau joueur de 37 ans avec qui il aurait joué… Mais dans le contexte actuel, c’est sans doute à éviter car si depuis le mercato hivernal on pensait le club principautaire avoir opté pour la stabilité, la période estivale est en train de mettre à mal cette théorie qui avait tout pour plaire…

Source : Sudpresse

Cliquez sur ce lien pour rejoindre notre page Facebook et recevoir nos meilleures infos sport sur le Standard de Liège

Commentaires

Commentaires




Laisser un commentaire