Vous êtes ici
Home >> Divers >> Un Standard en feu fait tomber Bruges

Un Standard en feu fait tomber Bruges

Auteur d’un match plein de bout en bout, le Standard a régalé ses supporters à Sclessin en battant le FC Bruges (3-1). Très souvent dangereux et dominateurs, les hommes de Preud’homme tiennent enfin leur rencontre référence. Carcela et Emond avaient fait exulter Sclessin, avant que le malheureux Luyindama relance Bruges en inscrivant un autogoal. Mais rien ne pouvait arriver au Standard aujourd’hui, et Marin a refait le break sur une contre-attaque éclair. Bruges concède sa première défaite de la saison en championnat.

Le match

Dans une ambiance surchauffée à Sclessin, le Standard a pris le match par le bon bout. Les hommes de Preud’homme se sont montrés conquérants dès les premières minutes en se créant plusieurs situations franches. Cavanda a notamment failli trouver le chemin des filets d’entrée de jeu (2e) alors qu’Emond a vu sa tête repoussée in extremis par Letica (12e). Il a fallu attendre la 36e minute de jeu pour voir les Rouches convertir enfin une occasion. Après un bon travail de Marin, Carcela croise sa frappe et ne laisse aucune chance à Letica (36e).

Insuffisant cependant pour contenter l’énorme appétit des Rouches ce soir. Ces derniers continuent d’attaquer avant et après la mi-temps, jusqu’au break. Renaud Emond enroule parfaitement sa frappe et trouve la lucarne (2-0, 61e). Alors qu’on pensait le Standard à l’abri, Luyindama remet Bruges dans la partie en taclant le ballon dans ses propres filets (66e).

La rencontre était alors très indécise, et nettement moins rythmée. Mais le Standard va inscrire un troisième but qui va faire un bien fou à Sclessin. Resté en attaque après un corner, Razvan Martin se défait de Groeneveld et part complètement seul au but. Il ajuste Letica au dernier moment (76e). Les Rouches conserveront ensuite sereinement leur avantage.

 

 

Facebook Comments
0 Partages
Similar Articles

3 thoughts on “Un Standard en feu fait tomber Bruges

    1. Non Standard en feu , petite nuance:-) ca veut dire que le public a mis le feu très pacifiquement avec de la voix mais aussi un splendide tifo digne du 120e anniversaire. Les joueurs ne pouvaient pas faire autrement que se defoncer. Encore fallait-il le faire intelligemment et ils l’ont fait.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Top