Vous êtes ici
Home >> Walfoot >> Un Standard des grands soirs réalise l’exploit et peut encore croire aux seizièmes de finale

Un Standard des grands soirs réalise l’exploit et peut encore croire aux seizièmes de finale

Les Rouches devaient l’emporter et ont réalisé le match pour. Le leader de la Liga était bien moins dangereux, les Principautaires peuvent même regretter de ne pas avoir soigner leurs stats, qui pourraient avoir un rôle décisif.

Juste après la victoire de Krasnodar face à Akhisarspor, le Standard était bien obligé de battre Séville pour encore croire en une qualification. Luyindama reprenait sa place dans l’axe à cette occasion, Djenepo était préféré à Lestienne et c’est Emond qui devait se montrer présent dans le rectangle.

Le Gaumais héritait d’ailleurs de la première belle occasion du match après huit minutes, mais manquait de cadrer sa reprise de la tête sur un centre précis de Fai. Séville, qui devait surtout veiller à ne pas perdre, ne pouvait mettre suffisamment la pression sur un Standard bien motivé.

Après avoir effacé Carriço, Carcela manquait de conclure, Emond ne pouvait cadrer sur un centre du Belgo-Marocain. Les Andalous ne comptaient qu’une reprise de Ben Yedder hors-cadre avant que Franco Vazquez ne fasse trembler le cadre d’Ochoa.

Mpoku doit quitter le terrain juste avant le repos, Emond galvaude

Cette première période s’était terminée avec peu d’actions à se mettre sous la dent et sur un événement négatif pour les Rouches. Touché au niveau des côtes, Mpoku devait céder sa place. Mais son remplaçant Razvan Marin avait un impact directement en pouvant tirer après un beau dribble de Djenepo.

En tout début de seconde période, le Roumain avait lancé idéalement Emond vers le but, mais le Gaumais n’emmenait pas bien son ballon et ne pouvait même pas tirer.

Un but somptueux met le Standard aux commandes, Séville réduit à dix

Le Standard restait bien dans sa rencontre et Sclessin allait exploser peu après l’heure de jeu. Le stade criait au pénalty pour une faute de bras de Mercado, mais les joueurs liégeois tentaient directement de se créer une occasion et c’est Djenepo qui leur offrait le but tant espéré.

Le Malien était passé comme par magie entre quelques Sévillans avant de servir Carcela, pas hors-jeu. L’international marocain retrouvait Djenepo directement, qui marquait là son second but contre Séville.

Pablo Sarabia, peut-être le meilleur andalou cette saison, facilitait ensuite la tâche des Rouches en écopant rapidement de deux cartons jaunes peu après sa montée au jeu. Après qu’un but de Ben Yedder fut refusé pour hors-jeu, Pablo Machin tentait le tout pour le tout en lançant ses attaquants André Silva puis Luis Muriel.

Mais c’est pourtant le Standard qui allait plutôt se rapprocher du but du break, en se créant plusieurs situations, dont deux énormes. Djenepo manquait une première fois le 2-0 sur un ballon donné par Marin, Laifis manquait le cadre sur un centre de Roumain puis c’est une occasion totalement rocambolesque qui voyait Djenepo trouver la barre, après que Vaclik ait évité un auto-but de Kjaer.

Le Standard s’imposera tout de même et devra conclure à Akhisarspor par une victoire. Elle ne sera pas forcément synonyme de qualification. Il faudrait alors que Séville ne batte pas Krasnodar à la maison… ou que la différence de buts entre les trois leaders soit favorable aux Liégeois. Ce qui n’est pour l’instant pas le cas.

Facebook Comments
Similar Articles

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Top