Trois millions pour le vainqueur de la Coupe: de quoi donner une saveur encore plus particulière à Standard-Genk, ce soir

Alors que la Coupe de France et la Coupe d’Angleterre, entre autres, suscitent les passions, la Coupe de Belgique (rebaptisée Croky Cup pour la rendre plus croustillante) est malade. Mais la guérison semble en bonne voie. Grâce à de bons remèdes, notamment financiers…

En France, outre les recettes des tickets, le vainqueur de la Coupe touche une prime de 1,8 million d’euros, contre 1,1 million pour le finaliste. En Belgique, la prime est seulement de 200.000 euros maximum, pour chacun des finalistes, et peut atteindre les 100.000 euros pour les demi-finalistes.

Bref, ce n’est pas énorme, à ce niveau. Mais, depuis l’année dernière, les choses ont changé, comme l’explique Nils Van Brantegem le manager du calendrier : « Désormais, le vainqueur de la Coupe est directement qualifié pour les poules de l’Europa League, ce qui lui assure une prime UEFA de 2,4 millions. Si vous l’ajoutez à environ 400.000 euros, pour chaque finaliste, de recettes tickets, et environ 200.000 euros de prime Pro League« .

Le vainqueur empoche donc à peu près 3 millions d’euros !

Plus d’informations dans nos éditions de ce mercredi 20 janvier.

Cliquez sur ce lien pour rejoindre notre page Facebook et recevoir nos meilleures infos sport sur le Standard de Liège

Commentaires

Commentaires




Laisser un commentaire