Trebel: « J’aurais préféré ne pas marquer »

Adrien Trebel a inscrit un superbe but… qui ne rapporte qu’un point.

Après deux défaites de rang avant la trêve, les Standardmen avaient le couteau entre les dents samedi dernier à Courtrai.

« On avait envie de jouer, la trêve a été longue et cela s’est vu que nous avions faim », assure Adrien Trebel.

Le capitaine regrettait tout de même le résultat final compte tenu de la production offensive des Liégeois.

« Quand on met trois buts à l’extérieur, on doit savoir gagner un match. Il faut aussi tenir compte de la débauche d’énergie en première période qui a été de très bonne facture. On savait que cela serait compliqué mais on n’a pas à rougir de notre prestation. »

En seconde période, les Liégeois, au même titre que les Courtraisiens, ont manqué de fraîcheur. « Il y avait un petit manque de lucidité sur la fin. On s’est créé moins d’occasions mais, dans l’ensemble, on a montré de belles choses. »

À Courtrai, Adrien Trebel s’est essayé plusieurs fois dans un exercice qui ne lui réussissait pas la saison dernière avec huit frappes touchant les montants : les tirs lointains. « Cela fait plaisir d’inscrire ce but mais j’aurais préféré ne pas marquer et prendre les trois points. »

Pour ce qui est des largesses défensives qui profitaient à Courtrai, le capitaine prônait l’unité. « On gagne et on perd ensemble. C’est toute l’équipe qui est à blâmer quand on encaisse et à féliciter quand on marque. »

Désormais, le groupe a la tête à 100 % au Panathinaikos qui se rendra jeudi à Sclessin pour un match, déjà décisif. « On doit s’inspirer de ce qu’on a fait de bien face à Vigo. Il faut d’abord penser à bien récupérer. »

Scholz: « Rien à voir avec mon positionnement »

Pour Alexander Scholz, il ne sert à rien de blâmer William Soares qui avait pris sa place dans l’axe

Aleksandar Jankovic surprenait en positionnant Alexander Scholz sur le côté droit de la défense. « Je me suis senti bien car c’est un poste auquel j’ai déjà évolué plusieurs fois avec les U21 du Danemark. Ce n’était pas un problème », commentait le défenseur central.

Comme Scholz le précise, le problème ne venait pas spécialement de la droite mais bien du côté droit de l’axe défensif où il aura énormément manqué. Concrètement, on peut imaginer que le Standard n’aurait pas encaissé trois buts si Scholz avait tenu sa position.

« Je ne pense pas que cela ait quelque chose à voir avec mon positionnement à droite. Il y a toujours des erreurs quand on prend des buts. On va analyser ces trois buts pris en 45 minutes, c’est trop pour la meilleure défense du championnat (NdlR: avant ce match). Le plus dommage, c’est d’encaisser directement après avoir ouvert la marque. Il y a sûrement eu un manque de concentration de notre part », assure le Danois.

Quant à la prestation de Soares, Alexander Scholz refusait de l’accabler. « Il sait faire l’analyse de son match lui-même. Il sait également que nous avons une totale confiance en lui. Il doit, comme nous, aller de l’avant. »

Alekdansar Jankovic, lui, se montrait bien moins volubile sur le sujet. « Je garde l’analyse individuelle pour les joueurs. Je ne parle jamais des choix individuels, peu importent les noms. »

Lorsque Soares cédait sa place à Ibrahima Cissé, Alexander Scholz a esquissé un mouvement vers sa place de prédilection afin de laisser le flanc à Cissé mais ce dernier l’en a dissuadé.

« Je pensais qu’il allait reprendre ma place mais on a dû rester en place. Je pense que le coach a pris la bonne décision car, durant un match, c’est difficile de changer de position. »

Cliquez sur ce lien pour rejoindre notre page Facebook et recevoir nos meilleures infos sport sur le Standard de Liège

Commentaires

Commentaires




Laisser un commentaire