Trebel : « Trop de déchet, pas assez de folie »

Le capitaine liégeois se montrait assez lucide quant à la production offensive médiocre de son équipe.

Déçu après le match perdu à l’Ajax jeudi soir, Adrien Trebel l’était tout autant dimanche soir, quelques minutes après un coup de sifflet défavorable au Standard. «Une fois encore, on a le sentiment de ne pas être récompensés de nos efforts », expliquait le capitaine liégeois en soupirant. «Ce qui est le plus chiant, c’est qu’on va avoir quinze jours pour ruminer cette défaite alors que, pour le même prix, elle aurait pu tomber de l’autre côté. D’entrée de jeu, comme on en a l’habitude, on avait pourtant mis notre adversaire sous pression mais il évoluait assez bas, avec un bloc compact qu’il était difficile d’écarteler. Trouver nos joueurs offensifs n’était pas chose aisée et il faut pouvoir reconnaître qu’il y a eu trop de déchet dans notre jeu, pas assez de folie non plus. Le match à l’Ajax n’a rien à voir avec cela. On doit être capables d’oublier la fatigue pour disputer un Clasico. Gillet a fait du bon boulot, c’est vrai, mais cela s’est joué sur une phase arrêtée mal négociée de notre côté. »

« NE PAS TOUT JETER »

Déçu mais finalement assez lucide quant à la production offensive médiocre de son équipe, Adrien Trebel ne voulait toutefois pas tirer la sonnette d’alarme pour autant. «On restait sur de bons résultats et, même si on n’a pas su se créer beaucoup d’occasions, on a montré de belles choses par moments, tout de même. Il ne faut pas oublier ni jeter tout cela. Au contraire, on doit s’en servir pour continuer notre période de reconstruction. Ce soir, on est tous déçus mais la saison est encore longue. Si tout se passe bien, il nous restera encore trois Clasicos cette année… »

Cliquez sur ce lien pour rejoindre notre page Facebook et recevoir nos meilleures infos sport sur le Standard de Liège

Commentaires

Commentaires




Laisser un commentaire