Search

Trebel: « A nous d’élever notre niveau sur la scène européenne »

Le capitaine du Standard de Liège, Adrien Trebel, retrouve le chemin de la phase de groupes de l’Europa League de football, une compétition à laquelle il avait déjà goûté avec les « Rouges et Blancs » en 2014.

Versé dans le groupe G avec le Celta Vigo, Panathinaïkos et Ajax d’Amsterdam, le Standard disputera sa première rencontre européenne de la saison face au Celta Vigo jeudi soir à Sclessin. A la veille de cette joute européenne, Adrien Trebel a livré son sentiment sur les ambitions de son club en Europa League.

« Il n’est pas question de tirer des plans sur la comète », a expliqué le milieu de terrain français. « Nous allons prendre match par match. Bien entendu, nous souhaitons l’emporter contre le Celta Vigo. Si nous jouons au foot c’est précisément en vue de disputer ce genre de rencontre. Disputer l’Europa League, c’est un plus. Nous avons la chance d’y être, à nous d’élever notre niveau de jeu sur la scène européenne. En tout cas, on se donnera à 100 %, c’est une certitude! ».

Actuellement 9e en Jupiler Pro League, le Standard est en meilleure position que son adversaire espagnol, lanterne rouge de la Liga après trois journées. Pour Adrien Trebel, le Celta Vigo reste tout de même un adversaire de taille. « J’ai un ami, Claudio Beauvue (Adrien Trebel l’a cotoyé chez les jeunes du FC Nantes), qui joue pour ce club et il ne m’en a dit que du bien », déclare le numéro 23 du Standard. « Dans la pure tradition des équipes espagnoles, le Celta Vigo aime bien avoir la possession du ballon. Nous devrons donc jouer en bloc pour l’empêcher de développer son jeu. Toutefois, concentrons-nous d’abord sur notre match, en poursuivant sur la lancée de la rencontre face à Genk (victoire 2-0) et en corrigeant nos faiblesses. »

La rencontre Standard – Celta Vigo sera arbitrée par le Turc Hüseyin Göçek.

« Le Celta Vigo misera sur la possession de balle face », selon Eduardo Berizzo

Dix ans après sa dernière participation à une compétition européenne (Coupe de l’UEFA 2006/2007), le Celta Vigo affrontera le Standard de Liège en déplacement jeudi à 21h05 pour le compte de la première journée de la phase de groupes de l’Europa League 2016/2017. L’entraîneur de l’actuelle lanterne rouge de la Liga, Eduardo Berizzo, a fait part de toute l’importance de ce match aux journalistes présents lors de la conférence de presse mercredi.

« Nous sommes très émus au moment de faire notre retour sur la scène européenne », confie le coach du Celta Vigo. « Il s’agit d’un rendez-vous important pour toute la ville et nos supporters. Un premier match est toujours primordial. Au-delà du résultat, nous devrons retrouver notre identité. »

Après trois journées en Liga, le club galicien affiche 0 point et trois défaites au compteur. La dernière en date est un 0-4 infligé samedi dernier par l’Atlético Madrid. « Dans notre cas, c’est bien de jouer tous ces matches en peu de temps, cela nous permet de vite nous concentrer sur le suivant », déclare Eduardo Berizzo. « Malgré nos trois défaites, le climat est positif au sein du groupe. Demain, ce sera important de l’emporter. »

Le coach argentin n’a ensuite laissé aucun sous-entendu quant au style de jeu que pratiquera son équipe.

« L’objectif est toujours de contrôler le ballon et de reprendre la possession quand on ne l’a pas », précise-t-il. « Peu importe les joueurs sur le terrain, c’est notre façon de jouer. » Si avec un récent changement d’entraîneur et l’arrivée de plusieurs nouveaux joueurs, l’équipe du Standard de Liège est encore en construction, Edouardo Berizzo estime avoir mis le doigt sur les points forts des Liégeois.

« Il s’agit d’une équipe très agressive dans la récupération », analyse-t-il. « Le nouvel entraîneur a mis en place un 4-4-2 avec de très bons attaquants, de la vitesse sur les flancs et de l’intensité dans le jeu. »

Côté effectif, le Celta Vigo s’alignera sans son gardien réserviste l’Espagnol Rubén Blanco et sans le milieu de terrain chilien Marcelo Diaz. Tous deux sont forfaits sur blessure. A propos de la présence jeudi dès le coup d’envoi du Belge Théo Bongonda, titulaire en Liga le week-end dernier, Eduardo Berizzo a laissé planer un doute.

« Je ne peux pas affirmer qu’il sera titulaire mais Bongonda est très important pour le futur du Celta Vigo ». a-t-il conclu.

Commentaires

Commentaires




Laisser un commentaire