Tout n’est pas rose pour Ciman à Montreal

S’il a quitté le Standard pour le Canada, c’est pour de meilleurs soins pour sa fille. Mais l’Impact Montreal ne tiendrait pas parole sur le plan financier selon sa femme Diana.

Laurent Ciman est très bien sportivement en MLS. Le défenseur central satisfait grandement ses nouveaux supporters et il obtient de bonnes critiques dans la presse. Mais ce n’est pas le plus important dans la famille Ciman. Ce qui compte, ce sont les soins pour sa fille Nina et c’est là qu’il y a un sérieux couac.

Interrogée par Het Laatste Nieuws, la compagne de Ciman n’y est pas allée par quatre chemins. « Vous pouvez le dire… Nous sommes très déçus par le nouveau club de Laurent. Tout le monde sait pourquoi mon mari a quitté Sclessin. Le Canada possède de bien meilleures infrastructures qu’en Belgique pour soigner la maladie de notre fille. Lors des négociations, nous ne nous sommes jamais montrés trop gourmands en exigeant par exemple une villa avec piscine ou une Ferrari. Nous souhaitions être aidés financièrement et avoir accès rapidement au système de santé publique. Selon la direction canadienne, il n’y avait aucun souci à cela… »

Sauf que l’Impact ne bouge pas. « C’est nous qui avons recherché l’aide adéquate et qui payons. Ce n’était absolument pas le deal de départ », explique Madame Ciman.  » Nina a besoin de 30 à 40 heures de soins chaque semaine. A 100 dollars canadiens l’heure… Vous pouvez faire le compte. Nous en sommes à 3000 euros chaque semaine ! Ce n’était pas un rêve pour nous de partir au Canada. N’oubliez pas que notre famille et nos amis se trouvent à 7.500 kilomètres de distance. »

Pas de retour prévu

Si la situation actuelle n’est pas idéale, le Diable Rouge restera à Montreal, même si Laurent Ciman reste bien attaché au Standard puisqu’il plaisantait sur Twitter en déclarant à quelques reprises que son n°6 était juste prêté à Martin Milec, qui a laissé tomber le n°66.

Cliquez sur ce lien pour rejoindre notre page Facebook et recevoir nos meilleures infos sport sur le Standard de Liège

Commentaires

Commentaires




Laisser un commentaire