Statistiques, préparation, mercato: voici tout ce qu’il faut savoir avant le duel entre le Standard et le FC Bruges en Supercoupe

Dès 20h00, le FC Bruges et le Standard de Liège seront face à face au stade Jan Breydel pour tenter de remporter la Supercoupe de Belgique.

Avant le grand retour de la Jupiler Pro League le 29 juillet, le FC Bruges affronte le Standard de Liège ce dimanche lors de la Supercoupe de Belgique. Voici tout ce qu’il faut savoir à quelques heures de cette rencontre.

1. Le Standard dans une spirale positive

Le Standard est resté invaincu lors de ses sept matches de préparation d’avant-saison, et compte deux victoires et un nul sur ses trois dernières rencontres. Lors de l’ultime joute amicale, face au Chievo Verone, les Rouches ont pu faire le plein de confiance, aussi bien offensivement que défensivement, en s’imposant aisément et sans encaisser (3-0). Ce succès doit tout de même être relativisé puisque c’était le premier match de pré-saison du club italien, où joue l’ex-Rouche Mpoku.

De son côté, le Club de Bruges affiche un bilan chiffré beaucoup moins réjouissant que son adversaire. En effet, les hommes de Michel Preud’homme restent sur une défaite à Roulers (1-3) et ne sont parvenus à s’imposer qu’à trois reprises, face à des équipes belges de divisions inférieures. Contre des adversaires plus coriaces, ils n’ont jamais pu l’emporter (0-0 contre l’Olympiakos et défaite contre le PAOK, pour les rencontres les plus récentes).

Ces résultats sont évidemment à relativiser, préparation oblige, mais ils permettent tout de même d’avoir une idée du niveau actuel des deux équipes. Et même si la Supercoupe est souvent considérée par beaucoup comme une (dernière) rencontre de préparation, elle permet tout de même de décrocher un titre contre un grand rival et de faire le plein de confiance avant d’aborder le championnat.

2. Les statistiques pour les Brugeois

Le FC Brugeois est un club habitué de la Supercoupe puisqu’il compte 17 participations pour 13 trophées, ce qui fait de lui le club le plus titré. Avec quatre victoires à leur actif, le Standard ne pointe qu’en 3ème position, loin derrière un autre grand rival : Anderlecht et ses 12 titres.

3. La confiance est du côté liégeois

Les Rouches se souviendront longtemps de la dernière finale de la Coupe de Belgique remportée face à son adversaire du soir au Stade Roi Baudouin en mars dernier. Pour rappel, le Standard s’était défait des Blauw en Zwart grâce à un but de Santini dans les dernières minutes d’une finale complètement folle (1-2), sauvant par la même occasion une saison compliquée. De plus, les Brugeois restent sur une Supercoupe perdue face à la Gantoise en 2015 (1-0).

4. Mercato : les Rouches comptent sur Gillet

Les noyaux des deux équipes sont assez similaires à ceux de la saison passée. À Bruges, on note évidemment le départ non-négligeable de Thomas Meunier pour le Paris Saint-Germain, mais MPH devrait garder l’ossature de l’équipe qui a été sacrée championne de Belgique. Seul souci pour le match de ce samedi : la double absence en défense de Mechele et Engels. Une chance pour les Liégeois ?

Du côté du Standard, Yannick Ferrera peut toujours compter sur ses principaux piliers de la saison dernière. De plus, l’arrivée de Jean-François Gillet au poste de gardien pourrait faire pencher la balance pour les Rouches. L’ancien malinois et troisième gardien des Diables rouges arrive en effet avec toute son expérience, un précieux atout pour une grande occasion.

Cliquez sur ce lien pour rejoindre notre page Facebook et recevoir nos meilleures infos sport sur le Standard de Liège

Commentaires

Commentaires




Laisser un commentaire