Ce Standard va droit dans le mur

Incapable de marquer et encore moins de se créer des vraies occasions, le Standard était à la peine, hier, dans le secteur offensif. Sans renfort, les Liégeois peuvent s’attendre à vivre une saison délicate. Une traversée du désert même.

On ne jouait pas depuis deux minutes que Ryan Mmaee débordait sur le flanc gauche pour remettre en retrait à Dossevi qui armait une frappe sans trop de puissance que Bossut captait sans problème. Après 90 minutes, on pouvait compter sur les doigts d’une main (incomplète) les occas liégeoises.

Des gamins

Titulaires, Ryan Mmaee et Benjamin Tetteh (qui remplaçait Benito Raman au pied levé pour, semble-t-il, un problème de dos) n’ont pas su apporter le danger. Si le premier n’a pas réalisé un mauvais match, ce n’était pas exceptionnel, au contraire d’un Tetteh invisible et maladroit. Cependant, à la mi-temps, Ferrera décidait de sortir le premier. La faute à trop de nonchalance ? Reste que si le Standard parvenait de temps en temps à arriver aux abords du rectangle flandrien en s’appuyant sur Mmaee, en seconde mi-temps, c’en était terminé.

Ces problèmes illustrent parfaitement le niveau de l’attaque liégeoise actuellement. Des attaquants jeunes avec peu d’expérience et physiquement trop légers pour les exigences de la Pro League ne peuvent pas porter le poids de l’attaque d’un club comme le Standard toute la saison. Pire, actuellement, Mmaee est le seul vrai attaquant de pointe disponible, Tetteh s’étant blessé à la cuisse en fin de match contre Zulte. Yannick Ferrera évoquait une déchirure et donc une indisponibilité d’au moins 6 semaines.

Des renforts ?

« Est-on assez fournis offensivement ? On peut toujours se renforcer », notait Réginal Goreux à l’issue du match. « Les dirigeants sont toujours aux aguets si jamais une possibilité se présente », ajoutait-il ensuite. Jean-François Gillet ne disait pas le contraire : « C’est le choix du club. On doit faire du mieux qu’on peut avec ce qu’on a. »

On a confiance dans l’effectif. On va continuer à travailler

Et le Diable Rouge d’embrayer sur la prestation contre Zulte : « C’est vrai qu’ils ont eu difficile aujourd’hui (ndlr : hier). Ils ont eu peu de ballons. » Pourtant, le portier liégeois ne les accable pas et continue à croire en eux. « Ils vont exploser un jour. On reste derrière eux. » Ce que Goreux confirmait : « On a confiance dans l’effectif. On va continuer à travailler. »

Le retour de Emond ?

Et si un début de solution venait de l’intérieur même du club ? Pas besoin de chercher très loin en effet pour trouver un attaquant avec une certaine expérience de la D1. Renaud Emond, renvoyé dans le noyau C, pourrait peut-être faire son retour vendredi soir contre Charleroi.

Vu les absences, et vu le choix de Ferrera de sortir Mmaee à la mi-temps, on peut espérer que l’attaquant gaumais recevra une nouvelle chance. Peut-être la dernière d’ailleurs. Après ce match, il restera une dizaine de jours aux dirigeants liégeois pour trouver une solution.

Sinon ? Le Standard risque bien de vivre une saison pire que la précédente. Le titre annoncé par Bruno Venanzi, voire même le top 3, apparaissent actuellement comme des rêves bien trop grands pour être réalisés.

Commentaires

Commentaires




Laisser un commentaire