Le renoue avec le succès, mais ce fut loin d’être aisé face à des Hurlus appliqués. Les Rouches sont huitièmes et ne pointent plus qu’à trois points de la deuxième place, tandis que Mouscron, 14e, garde deux petites unités d’avance sur la lanterne rouge, Westerlo.

Depuis son retour au sein de l’élite du football belge, Mouscron n’a jamais aimé son long voyage en Principauté. Et surtout son retour avec dans les sacs des 4-1, 3-0 et 3-0. Cette fois, l’addition est moins lourde mais la défaite reste de mise face à des Liégeois qui, après leur déroute ostendaise, n’ont pas montré leur meilleur visage. Mais cela fut suffisant pour assurer l’essentiel face à des Mouscronnois réduits à dix suite à une mauvaise décision de Joeri Van de Velde. Ne sachant pas à qui attribuer un carton jaune à dix minutes du terme pour une faute de Stojanovic sur Cissé, il la brandissait sous le nez de Ferber puis se ravisait. Et dans la confusion complète, il l’attribuait à Trezeguet, la deuxième de sa soirée, alors qu’il n’était pas impliqué sur la phase. Une erreur identique à celle commise par Luc Wouters lors de Genk-Malines lors de la 9e journée.

Pourtant, Mouscron n’était pas venu en victime consentante. Avec la même formation que le weekend dernier lors de la visite de Courtrai, les Hurlus, par leur pressing haut, empêchaient un Standard très peu conquérant de développer son jeu et même de se montrer dangereux. C’est bien simple, la première mi-temps des Liégeois fut insignifiante alors que Trezeguet faisait étalage de tout son talent pour, à lui seul, poser pas mal de soucis à l’arrière-garde principautaire. Les Mouscronnois restaient tellement bien en place qu’avec un chouïa d’efficacité, ils auraient peut-être pu mener au score en revenant se réchauffer à la pause. «Mais c’est notre problème depuis quelques semaines » pestait De Boeck.

Mouscron a terminé à dix suite à une erreur de l’arbitre Joeri Van de Velde, qui a donné, à tort, une deuxième carte jaune à Trezeguet

Devant la misère du jeu de l’équipe locale, les supporters commençaient déjà à s’interroger sur le service minimum offert par leurs ouailles. D’emblée, ils pouvaient rejeter un quelconque souci tactique puisque Jankovic avait laissé sa défense à trois dans le vestiaire d’Ostende. Était-ce alors un manque de jus suite au déplacement au Panathinaikos ? Était-ce aussi l’absence de Trebel qui était suspendu pour abus de cartes jaunes ? Il y avait sans doute un peu de tout cela même si, comme à la Côte, les Rouches ne démontraient pas une envie débordante. Pourtant, en restant sur un 4 sur 15 indigne d’un candidat au Top 6, on aurait logiquement dû s’attendre à voir un sentiment de révolte habiter cette formation en quête de points. Au lieu de cela, ses fans ont eu droit à un joli déballage de déchets techniques… De quoi susciter une légère conduite de Grenoble au terme des 45 premières minutes d’une pauvreté affligeante dans les rangs liégeois. «La fatigue, le 0 sur 6 en championnat et le mauvais match à Ostende ont pesé dans les jambes et dans les esprits », regrettait Jankovic. «Sans oublier certaines absences. Mais avant une trêve internationale, le résultat passe avant la manière car cela conditionne les deux semaines de travail. »

Conscient qu’il devait apporter un peu plus de créativité dans son équipe, Jankovic remplaçait Enoh par Wallyson. Et on imagine que le coach serbe avait aussi secoué ses troupes dans le vestiaire car celles-ci montrèrent plus d’allant dès l’entame de la seconde période. À tel point que Belfodil trouvait l’ouverture escomptée pour porter le Standard au commandement. Le coup était dur pour des Mouscronnois qui commençaient sans doute à rêver et qui se prenaient un deuxième but signé Raman avant de voir Trezeguet récompensé de sa prestation dominicale par un but. Avant d’être la victime de l’arbitre.

Trois jours après avoir repris un espoir de qualification sur la scène européenne, le Standard se rapproche du Top 6 qui lui tend les bras avant de terminer le premier tour de la phase classique dans quinze jours, à Malines. Pour des retrouvailles entre Jankovic et ses anciens admirateurs et celles de Ferrera avec les fans liégeois.

Cliquez sur ce lien pour rejoindre notre page Facebook et recevoir nos meilleures infos sport sur le Standard de Liège

Commentaires

Commentaires

Laisser un commentaire

Utilisateurs en ligne

Users: 33 Guests, 3 Bots

Suivez-nous sur Twitter

Sondage

Orlando Sa peut-il déjà être considéré comme un transfert réussi?

View Results

Loading ... Loading ...

Le Site Officiel

JPL – Classement 16/17

RankUserPoints
1webmaster208
2Drache202
3Alirouche196
4Monteforte Stephano190
5Fagnard189
5Wali-Rouche189
7Rouge007182
8Cacahuete181
9standarmen180
10Troppo179

Full results

JPL – Stats des utilisateurs 16/17

KSC Lokeren vs Z. Waregem
0–212.5% [1]
1–012.5% [1]
1–225% [2]
2–150% [4]
KAS Eupen vs Sporting Charleroi
1–012.5% [1]
1–212.5% [1]
1–112.5% [1]
3–112.5% [1]
2–212.5% [1]
2–137.5% [3]
KV Courtrai vs STVV
1–012.5% [1]
2–025% [2]
2–162.5% [5]
RSC Anderlecht vs FC Bruges
2–312.5% [1]
0–112.5% [1]
1–225% [2]
2–150% [4]
La Gantoise vs KV Ostende
1–112.5% [1]
1–012.5% [1]
2–025% [2]
2–150% [4]
Standard de Liège vs KVC Westerlo
2–112.5% [1]
1–012.5% [1]
3–125% [2]
3–025% [2]
4–025% [2]
W. Beveren vs KRC Genk
0–212.5% [1]
1–112.5% [1]
1–012.5% [1]
2–125% [2]
1–237.5% [3]
Excel Mouscron vs FC Malines
0–212.5% [1]
1–112.5% [1]
1–012.5% [1]
2–125% [2]
1–237.5% [3]

The Champions – Viva Standard !

Socios Standard

Les clubs de supporters

Articles triés par catégorie

Archives

Prochaine rencontre

Streaming TV

Résultats – Journée en cours

Classement JPL 2016/2017

Résumé de Charleroi – Standard

Boîte à suggestions

Coupe Belgique

EL : Résultats – Matches par groupe

Classement EL