Le Standard, pour le jet de projectiles sur Proto, et Charleroi, pour des feux de Bengale, convoqués par l’Union belge pour le comportement de leurs fans

Le Sporting de Charleroi et le Standard comparaîtront le mardi 15 novembre devant la Commission des litiges de l’Union belge de football (URBSFA) en raison du comportement de leurs supporters lors de la treizième journée de la Jupiler Pro League.

Durant la rencontre Saint-Trond – Charleroi (2-2) du samedi 29 octobre, les supporters carolos ont allumé des feux de Bengale, ce qui a provoqué une fumée importante dans le stade. L’arbitre Luc Wouters a été contraint d’interrompre la rencontre pendant cinq minutes car on ne voyait plus rien. Le club risque à nouveau une amende à cause des actions de ses fans. L’arbitre Wouters sera également entendu par la Commission des litiges.

Le Standard, qui a déjà dû jouer un match à huis clos en début de championnat, a été convoqué par la Commission des litiges en raison d’un incident survenu lors de la rencontre à Ostende (3-1). Silvio Proto, gardien des Côtiers, a été victime d’un jet de projectiles lancés par les supporters liégeois. Il a été touché par un briquet et est resté au sol durant quelques secondes, mais avait pu terminer la rencontre. Là aussi, l’arbitre de la partie, Frederik Geldhof, viendra donner sa version des faits.

Commentaires

Commentaires




Laisser un commentaire