Standard-Charleroi : Faux-pas interdit

Le Standard accueille Charleroi pour un choc wallon crucial dans la course au top 6, ce samedi à 18h. Les deux équipes rêvent encore d’accrocher leur ticket pour les play-offs 1. A quatre journées de la fin de la phase classique, elles n’ont plus de temps à perdre et plus vraiment droit à l’erreur.

« La pression ? Elle est partout aussi bien à Charleroi qu’au Standard. La pression, elle est chez moi avec ma femme (sourire). Elle existe partout. c’est un match à 50/50 et je pense que celui qui aura la plus grosse volonté repartira avec les trois points », résume Felice Mazzu.

Ce derby des bassins à toujours été un match particulier. A la rivalité historique qui oppose les clubs et leurs supporters vient se greffer cette année un enjeu sportif. Les Zèbres, sixièmes avec 38 points, tiennent pour l’instant la corde pour accéder au top 6. Mais leur calendrier (Waasland-Beveren, Ostende et Gand) est périlleux.

Les Rouches avaient débuté 2016 en force avant de caler en février. Les défaites contre Saint Trond et Westerlo les placent en position délicate (8es avec 34 unités). L’équation est simple : il ne faut plus calculer et tout gagner (Anderlecht, Genk, Malines). « Tout autre résultat qu’une victoire rendrait les choses difficiles« , confirme Yannick Ferrera. « Et tant que ce sera possible, on continuera à y croire« .

LES COMPOSTIONS PROBABLES :

Yannick Ferrera est privé de plusieurs joueurs d’expérience pour cette rencontre capitale. L’absence de Réginal Goreux est venue s’ajouter aux forfaits de Victor Valdès et Jonathan Legear.

Andrade devrait relayer Goreux au back droit. Mais c’est surtout le secteur offensif qui devrait être modifié. Boschilia et Edmilson Jr sont attendus au coup d’envoi et devraient renvoyés Tetteh et Badibanga, titulaires à Westerlo, sur le banc.

Felice Mazzu a moins de problème de sélection puisque seul Guillaume François manque à l’appel. L’entraîneur des Zèbres pourrait relancer Jérémy Perbet et l’aligner aux côtés de David Pollet dans un 4-4-2. Sotiris Ninis, habitué aux chauds derbies athéniens, serait préféré à Enes Saglik dans l’entrejeu.

Standard : Hubert, Andrade, Schloz, Kosanovic, Fiore, Maniatis, Trebel, Boschilia, Dossevi, Edmilson Jr, Santini

Charleroi : Penneteau, Mata, Martos, Dessoleil, N’Ganga, Marcq, Ninis, Ndongala, Tainmont, Pollet, Perbet

Arbitre : S. Gumienny

Cliquez sur ce lien pour rejoindre notre page Facebook et recevoir nos meilleures infos sport sur le Standard de Liège

Commentaires

Commentaires




Laisser un commentaire