Slavo Muslin et le Standard en grand danger ce soir face à Molde: Moi, je ne ressens aucune pression particulière

Alors qu’il a annoncé qu’il évoluera avec 2 attaquants ce jeudi soir pour remonter son retard face à Molde (2-0 au match aller), Slavo Muslin a tout interet à gagner et se qualifier s’il ne veut pas voir sa position remise en cause par la direction du Standard. Pourtant, le Serbe ne ressent aucune pression.

La pression ? Quelle pression ? Slavo Muslin l’a jouée très détendu hier à Sclessin, s’amusant régulièrement avec Jelle Van Damme, plus taquin que jamais, lors d’un point de presse très amusant qui a débuté avec 7 minutes d’avance sur l’horaire prévu. « Si on commence avant l’heure, on va encore dire que c’est de ma faute », a ironisé d’entrée de jeu le coach franco-serbe, à qui on a fait remarquer que sa place habituelle, à la table où il avait pris place pour préfacer Standard-Molde, était occupée par… Jelle Van Damme. « J’espère qu’un jour, il deviendra entraîneur », a lâché Muslin. « Pas ici », rétorqua le capitaine, qui précisa aussi qu’il n’avait jamais, avec aucun des clubs par lesquels il avait transité, remonté un handicap de 2 buts concédés à l’aller. « Mais il y a toujours une première fois », répliqua-t-il. « Moi non plus, mais même à mon âge(NDLR : 62 ans), il y a toujours une première fois », ajouta Muslin. « Ah si, comme joueur, avec l’Etoile Rouge Belgrade face au Dinamo Berlin (NDLR : en 1978), on avait été battu 5-2 à l’aller et on l’avait emporté 4 à 1 au retour ». Et Van Damme de questionner : « Vous avez les images ? ». Amusé, Muslin ajouta : « À l’époque, il n’y avait pas de télé… »

Brüls : « sur la fraîcheur »

Parce qu’il connaît les règles du jeu, Slavo Muslin sait pourtant qu’un échec à ce stade de la compétition européenne fragiliserait sa position. Mais il fait mine de ne pas y penser. « Suis-je menacé ? Vous l’écrivez tous les jours. Moi, je ne ressens aucune pression particulière. Je ne pense qu’à une chose : gagner ce match et arracher la qualification. On réfléchira à la question au moment venu…  »

Si Slavo Muslin a confirmé qu’il débuterait avec le tandem formé d’Ivan Santini et Mohamed Yattara en pointe (lire par ailleurs), il n’a pas livré d’autre précision quant à la composition de son équipe.« J’ai déjà dévoilé que l’on jouerait avec deux attaquants, cela suffit », dit-il en riant. Cela étant, il a reconnu que Santini et Teixeira étaient bons pour le service (« à 80 %, mais il reste encore vingt-quatre heures »), alors que Brüls débutera bien sur le flanc droit. « Certes, il lui manque le rythme des matches, mais il est capable de jouer trois matches en une semaine (NDRL : Ostende, Molde et FC Bruges dimanche) sur la fraîcheur, avant de profiter de la trêve internationale qui lui fera le plus grand bien…  »

Cliquez sur ce lien pour rejoindre notre page Facebook et recevoir nos meilleures infos sport sur le Standard de Liège

Commentaires

Commentaires




Laisser un commentaire