Vous êtes ici
Home > Dhnet.be > Sébastien Pocognoli: « Heureux de revenir à la maison »

Sébastien Pocognoli: « Heureux de revenir à la maison »

C’est un joli coup signé Bruno Venanzi et Olivier Renard. Ils ont rapatrié Sébastien Pocognoli.

En rapatriant l’enfant de Sclessin, c’est la rage de vaincre et l’esprit Standard, en plus d’un joueur belge, que la direction ramène dans le vestiaire. Avec Sébastien Pocognoli, Venanzi réalise le même coup que Duchâtelet en 2013 avec Mehdi Carcela. C’est depuis son lieu de vacances, où il se repose avec sa petite famille, que Sébastien Pocognoli a paraphé son contrat (renvoyé par fax à Sclessin). Quelques heures après son officialisation, Sébastien Pocognoli nous a livré ses sentiments sur ce retour. « Je suis très heureux de revenir à la maison. C’est aussi un soulagement que cela se soit fait aussi rapidement. Je ne voulais pas attendre trop longtemps. Le Standard, c’était la meilleure solution pour moi. » En revenant à Sclessin, Poco n’a pas opté pour la facilité. « Il y a toujours une part de risque lorsqu’on fait un choix dans une carrière. Je suis à un moment important de la mienne et je suis satisfait de la décision prise. » Les premiers contacts entre le Liégeois et la direction remontent bien à plusieurs semaines et tout s’est enchaîné très vite. « Je dois remercier Bruno et Olivier qui ont réalisé un boulot formidable pour me permettre de réaliser mon souhait : revenir chez moi. »

Sébastien Pocognoli a tout de même tenu à prendre connaissance de la nature du projet sportif. « C’était le plus important pour moi, avant le financier. Je voulais savoir dans quelle direction le club se dirigeait. J’ai rapidement été rassuré. Le président veut vraiment rendre des couleurs au Standard et je m’inscris totalement dans ce projet. J’ai senti un discours honnête et ambitieux. À ce moment-ci de ma carrière, c’est excitant et grisant de pouvoir faire partie de l’aventure. C’est toujours plus facile d’arriver dans un club qui enchaîne les bons résultats. Mais j’ai, comme tout le monde au club, pour mission de ramener le Standard au sommet du football belge et c’est un challenge excitant. »

Toujours en vacances, le Liégeois a hâte de reprendre le chemin de Sclessin. « Je donnerai le maximum de moi-même, comme je l’ai fait partout où je suis passé. Je me réjouis de retrouver les supporters et de les côtoyer au quotidien, chez moi, au Standard. » Pocognoli découvrira Ricardo Sa Pinto, ou plutôt, le retrouvera. « J’ai joué contre lui quand j’étais à Genk. Il m’avait marqué par sa classe et son tempérament. Je me réjouis de me mettre à son service car on a un objectif commun : ramener le Standard au top. » À noter que Sébastien Pocognoli sera attendu à l’Académie vers la fin du mois de juin pour se mettre à la disposition de Ricardo Sa Pinto.

Commentaires

Commentaires

Laisser un commentaire

Top