Scholz à droite, Soares dans l’axe

Reginal Goreux a-t-il encore un avenir à Sclessin ?

Si on pose la question de manière aussi directe, c’est parce qu’Aleksandar Jankovic n’a pas couché le nom de l’international haïtien sur sa liste des dix-neuf joueurs sélectionnés pour le déplacement à Courtrai, alors que Collins Fai purgera la première de ses deux journées de suspension. Alors qu’il avait été envisagé, en début de semaine, d’aligner Ibrahima Cisse au poste d’arrière- droit avant que la candidature de Goreux ne soit privilégiée jeudi, c’est… Alexander Scholz, qui a évolué à cette place chez les Espoirs danois, qui devrait s’y coller, à charge pour Konstantinos Laifis de s’entendre avec William Soares pour boucler l’axe central défensif.

Avec succès, comme les deux hommes l’avaient si bien fait face à Genk et à Lokeren, où Gillet n’avait pas concédé le moindre but. C’est un message très fort qui est envoyé là à Reginal Goreux qui, malgré un contrat courant jusqu’en juin 2018, sera sans doute obligé, en janvier prochain, de reconsidérer sa situation. C’est le cas aussi pour Corentin Fiore, alors que le jeune défenseur central gaucher Dimitri Lavalée (19 ans) a trouvé grâce aux yeux de Jankovic. Sans parler de Dino Arslanagic…

« C’est une question de concurrence », explique le coach serbe. « Lavalée, je l’ai sélectionné sur base de ce que je vois tous les jours à l’entraînement. Il est très calme, autoritaire, mature, mais aussi généreux dans l’effort et respectueux des autres ». À l’autre bout du terrain, en l’absence de Raman, malade, c’est sans grande surprise Orlando Sa qui évoluera en pointe, devant Belfodil, pour fêter sa deuxième titularisation après celle de Geel en Coupe de Belgique. Emond prendra place sur le banc.

Cliquez sur ce lien pour rejoindre notre page Facebook et recevoir nos meilleures infos sport sur le Standard de Liège

Commentaires

Commentaires




Laisser un commentaire