Vous êtes ici
Home >> RTBF >> Sa Pinto: « On savait qu’on était les meilleurs et qu’on allait renverser la situation »

Sa Pinto: « On savait qu’on était les meilleurs et qu’on allait renverser la situation »

« J’ai toujours dit que le Standard serait en playoff I », a commenté son entraîneur Ricardo Sa Pinto dimanche en conférence de presse d’après-match après une victoire 2-3 à Ostende dans l’ultime journée de la phase classique du championnat.

« C’est d’ailleurs pour atteindre cet objectif que j’ai signé dans ce club qui était passé à côté deux années de suite. Je n’ai jamais douté au cours des neuf mois qui ont suivi. Même pas à la mi-temps (2-0 pour Ostende, ndlr) aujourd’hui.«  »Parce que malgré le score, on était de loin la meilleure équipe sur le terrain« , poursuit Sa Pinto.

« C’était un très bon Standard, celui que je voudrais toujours voir. Le mien ! L’importance extrême de l’enjeu a engendré une fébrilité qui a empêché de concrétiser les nombreuses occasions en première mi-temps. J’exagère à peine si je dis qu’Ostende, à l’inverse, a profité de petites erreurs pour marquer les deux seules fois qu’il a réussi à amener le ballon, dans notre camp« , a déclaré le technicien portugais. « J’ai alors dit aux joueurs de ne surtout pas s’inquiéter, de rester concentré, de continuer comme ça, et qu’on allait donc forcément inscrire au moins trois buts. Le premier est tombé assez rapidement, et la suite a été assez facile. On aurait d’ailleurs pu aggraver encore le score, mais on avait pris assez de risques comme ça. Je suis fier de mes joueurs, et ravi pour eux, mais aussi pour la direction, le staff, le personnel et les supporters. Il est trop tôt pour évoquer nos objectifs en playoff I. La suite du programme, c’est repos, profiter du résultat à Ostende, et puis commencer à préparer la finale de la Coupe de Belgique (le samedi 17 mars contre Genk au Stade Roi Baudouin, ndlr). Il ne faut pas voir plus loin pour le moment« , conclut Sa Pinto.

« Sa Pinto a raison« , a convenu l’entraîneur d’Ostende Adnan Custovic. « Le Standard avait la meilleure équipe, et le score au repos ne reflétait pas du tout la physionomie de ce match qui semblait alors joué. Le Standard a finalement gagné parce que mon équipe a fait une brillante démonstration de tout ce qu’il ne faut pas faire quand on mène 2-0 à la mi-temps. Ostende devait toujours gagner, mais il a perdu les pédales de façon incompréhensible. Un manque d’intelligence flagrant, pendant que le Standard prenait tous les risques. Il a tout misé sur le rouge, et c’est effectivement sur cette couleur que la bille s’est arrêtée. Si vous ajoutez à cela l’entrée au jeu décisive de Mehdi Carcela, un joueur du top-niveau, vous avez l’explication du renversement de situation… »

« On est maintenant favori de notre poule en playoff II (Ostende, Antwerp, Saint-Trond, Lokeren, Eupen, Beerschot Wilrijk, ndlr), et on va d’ailleurs les jouer à fond, du moins les trois premières journées. On verra alors si le temps est venu de donner une chance à quelques jeunes espoirs du club, ou si on maintient au contraire le cap sur l’Europa League« , conclut Custovic, très déçu par la défaite de son équipe contre le Standard, qu’il avait pourtant fait plier en première mi-temps.

[themoneytizer id= »13683-28″]

 

Facebook Comments
Similar Articles

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Top