Riga : « Je récuse et réfute ces diffamations »

Contacté par nos soins, José Riga, entraîneur du Standard entre février et juin dernier, a réagi aux propos tenus par Bruno Venanzi et aux remous provoqués par ces derniers depuis 48 heures.

Dans un entretien accordé lundi à l’émission web « Carrément Steph », le Président du Standard a révélé que la saison dernière, « un joueur du Standard a payé un entraîneur pour jouer », et que « le coach en question a accepté d’être payé ». Depuis lors, plusieurs noms ont été jetés en pâture dans différents médias.

Mis en cause par certains, l’actuel T1 de Metz, en Ligue 2 française, fera « ce qu’il faut faire » devant « pareilles accusations ».

« Ma position reste la même : je récuse et réfute ces diffamations, a expliqué José Riga. Je vais mettre cela entre les mains de personnes compétentes et faire ce qu’il y a lieu de faire devant pareilles accusations. Vous pouvez deviner mon état d’âme et mon état d’esprit. Je ne suis pas abattu, c’est plutôt de l’incompréhension. Je le répète : je ferai ce qu’il faut. »

Sur le site officiel du FC Metz, Bernard Serin, le Président du club français, a pour sa part précisé que « certaines personnes visées par ces rumeurs vont porter plainte pour diffamation. C’est le cas notamment de notre entraîneur principal, José Riga. L’affaire est désormais entre les mains de la justice, qui seule devra y faire toute la lumière. Par conséquent, nous ne ferons pas d’autres commentaires à ce sujet. »

 

Cliquez sur ce lien pour rejoindre notre page Facebook et recevoir nos meilleures infos sport sur le Standard de Liège

Commentaires

Commentaires




Laisser un commentaire