Vous êtes ici
Home > Walfoot > Réseaux sociaux : l’Ochoa mania profite au Standard, l’Union poursuit sa progression

Réseaux sociaux : l’Ochoa mania profite au Standard, l’Union poursuit sa progression

Encore peu développé dans notre pays, le community management progresse malgré tout dans nos clubs. Certains efforts réalisés pour offrir plus de visibilité et une image de marque payent.

Comme attendu, le Standard profite de la signature du gardien Memo Ochoa pour voir son nombre de likes augmenter considérablement. Comme l’apprend ​Sportimize, qui compare les résultats sur une période de deux mois, pratiquement 22.000 personnes supplémentaires ont liké la page Facebook des Rouches. Soit une augmentation de 11,53%, ce qui est plutôt exceptionnel.

Avec désormais 212.414 fans, les Liégeois se rapprochent de Bruges, second du classement avec plus de 288.000 abonnés. En tête, Anderlecht reste intouchable avec 1.038.014 likes. Le club le plus titré de Belgique est notamment aidé par la présence de plusieurs internationaux. Mais il est le seul à avoir perdu des fans sur les deux derniers mois. Cependant, 2000 likes en moins ne représente qu’une perte de 0,19%. Le départ de l’Egyptien Trezeguet pourrait être une cause.

En parlant d’Egypte, le Lierse, détenu par Maged Samy et lié à Wadi Degla, est positionné à la cinquième place, devant le Racing Genk. Le club anversois détient l’étonnant total de 118.292 likes. Les deux grands rivaux de cette province, l’Antwerp et le Beerschot, sont placés respectivement à la septième et onzième place. Leur promotion vont favoriser de plus en plus leur impact sur les réseaux sociaux.

Ostende profite de sa double-confrontation avec Marseille pour progresser de 7,07%, mais Mouscron et l’Union Saint-Gilloise font mieux. Les efforts fournis par ces deux clubs payent. La progression du club bruxellois est fulgurante ces derniers mois grâce à une présence régulière et variée. On parle pourtant du plus petit budget de notre football professionnel. Vont-ils donner des idées à d’autres clubs? Il serait temps pour certains, le community management étant un atout indéniable pour le marketing.

Commentaires

Commentaires

Laisser un commentaire

Top