Renard trouve les critiques un peu dures: « Quand on gagne 5-0, on ne dit pas que le Standard a été bon, mais que notre adversaire a été mauvais »

Malgré un cinglant 5-0 contre Waasland-Beveren, le Standard a du mal à retrouver le gout de la victoire. Cependant, Olivier Renard est satisfait du niveau de jeu de l’équipe à part peut-être contre Ostende le week-end dernier.

Olivier Renard estime que même si le Standard a pris peu de points, les Rouches développent un beau football. « Dans le foot, il y a la réalité et l’objectivité. Et elles sont rarement liées. Si on regarde la réalité, le Standard n’a pas pris assez de points ces derniers temps. Mais si on regarde l’objectivité, le Standard a eu de très bonnes périodes footballistiques sur plusieurs matches et pas seulement notre seconde mi-temps contre le Panathinaïkos » a-t-il déclaré à la RTBF.

Contre Ostende, c’est la première fois qu’on prend l’eau – Olivier Renard

Mais parfois, il faut admettre que l’adversaire a été plus fort. « Il y a aussi eu des moments où l’on a souffert, comme ce week-end contre Ostende. C’est peut-être la première fois qu’on prend l’eau. Je ne cherche pas d’excuse, mais il faut aussi dire qu’avec ce 0 sur 6 (si on ajoute la défaite à Gand en milieu de semaine passée), nous avons affronté les deux meilleures équipes au niveau du classement par points à domicile » poursuit-il.

Enfin, le directeur technique du Standard estime que les critiques sont parfois trop dures. « Quand on gagne 5-0 contre Waasland-Beveren, on ne dit pas que le Standard a été bon, mais que notre adversaire a été mauvais. Il faudrait donc que l’on ne gagne que 2-0 pour dire que les Rouches ont fait un bon match. »
Mais il ne remet pas en cause une seule seconde son staff. « Je cautionne tout ce que le coach fait. Le procès se fait toujours plus tard. Mais nous sommes très contents de la façon dont le Standard évolue actuellement. »

Cliquez sur ce lien pour rejoindre notre page Facebook et recevoir nos meilleures infos sport sur le Standard de Liège

Commentaires

Commentaires




Laisser un commentaire