Remacle et Deom : des purs produits du Standard qui en ont dans le ventre

Parmi les jeunes lancés par Ferrera en Play-Offs 2, deux médians n’ont connu que le Standard comme grand club formateur. Leur ADN rouche est rapidement apercevable, de bon augure pour la suite de leur parcours.

Il ne faut pas aller trop vite en besogne pour Jérôme Deom. Invité surprise pour le dernier match de la saison, il a joué 22 minutes contre Waasland-Beveren. Sa particularité est de ne pas provenir du noyau U21… ni même de celui des U19. Le médian offensif de 17 ans a donc sauté directement deux catégories pour sa récompense.

Mais sa prestation, bien qu’il n’y avait pas d’enjeu, présage de bonnes choses pour l’avenir. La saison prochaine, on devrait le voir avec les Espoirs. Pour retrouver l’équipe pro, il devra prouver sur la durée mais Deom a encore bien du temps devant lui.

Martin Remacle sera en tout cas présent pour la reprise du groupe de Ferrera. Avec Ryan Mmaee, le médian défensif de 18 ans a marqué le plus de points en PO2, suite aux deux derniers matches qu’il a débuté. C’est à Courtrai qu’il a impressionné. Il s’est montré très hargneux face à ses opposants… ce qu’on attendait de Maniatis.

Si l’arbitre l’avait réprimandé, Remacle a continué d’y aller franchement dans les duels et tout ça sans écoper du moindre carton jaune au terme des 90 minutess. Rare pour un jeune. Mais Remacle est un médian moderne, qui a montré également sa qualité de passe (courte ou longue) et qui n’hésite pas à jouer vers l’avant. Un profil bien utile.

Il aura assurément du temps de jeu la saison prochaine, mais il est encore impossible de prédire quelle place il aura dans la hiérarchie des médians. Ferrera et la direction ont apprécié ses prestations et en tiendront compte, mais Ibrahima Cissé va signer son retour et le club doit encore faire un choix pour Marquet et Oztürk, partis en prêt.

Cliquez sur ce lien pour rejoindre notre page Facebook et recevoir nos meilleures infos sport sur le Standard de Liège

Commentaires

Commentaires




Laisser un commentaire