Réginal Goreux est qualifié pour Charleroi: « C’est un soulagement »

Réginal Goreux peut enfin penser à son vrai retour, ce moment où il va à nouveau porter la vareuse du Standard en match officiel. Cela pourrait être dimanche, si Yannick Ferrera le décide. En tous cas, le latéral droit est prêt à en découdre.

« S’il le faut, je suis prêt ». Tels sont les mots d’un Réginal Goreux déterminé en conférence de presse ce vendredi, à l’académie Robert-Louis Dreyfus. « Cela fait maintenant six semaines que je m’entraîne, ça n’a pas toujours été simple, mais c’est le sport. Maintenant, les documents sont arrivés, je suis qualifié, c’est bien on avance. »

Partout où j’ai joué, j’ai toujours pris la parole

L’ancien de la maison sera-t-il celui qui secouera le vestiaire du Standard ? « Partout où j’ai joué, j’ai toujours pris la parole, montré la voie à suivre. Peut-être que grâce à cela des joueurs vont sortir de leur cocon. »

Avant son retour, quel regard portait-il sur la très mauvaise passe du Standard. « C’était très énervant. Mais il faut passer outre, venir à l’entraînement en mettant cela de côté et travailler. Le Standard doit revenir à sa place, une des meilleures équipes de Belgique. Ce club peut être une belle vitrine pour les joueurs, il manque juste un déclic. »

Dans le noyau, Reginal n’a joué qu’avec Arslanagic. Il évalie cependant le noyau du Standard. « C’est un groupe de qualité. Il y a eu des changements, dans la direction, au niveau du coach, il faut maintenant faire quelque chose de bien sur le terrain. »

Est-ce que ce sont ces changements qui ont été importants dans son retour au Standard. « Il y a beaucoup de paramètres. Oui la direction essaie de mettre quelque chose en place, il y a aussi un entraîneur qui a un projet, une vision sur le long terme. C’est clair que ça a joué dans ma décision, mais j’ai aussi une famille ici en Belgique, c’était important pour moi. »

Cliquez sur ce lien pour rejoindre notre page Facebook et recevoir nos meilleures infos sport sur le Standard de Liège

Commentaires

Commentaires




Laisser un commentaire