Le Red Bull Salzbourg tente de doubler le Standard pour Miya

Le Standard avait confirmé avoir trouvé un accord avec les Vipers pour le transfert du talent ougandais Farouk Miya. Retenu avec sa sélection, le médian de 18 ans n’a pas encore signé son contrat chez les Rouches. Les Autrichiens tentent donc de devancer les Liégeois.

L’annonce de l’accord entre le Standard et les Vipers pour un prêt de Farouk Miya pour six mois avec option d’achat a inspiré le Red Bull Salzbourg. Grâce à Ibrahim Sekagya, le deal est sur une bonne voie selon le Daily Monitor. L’ancien capitaine ougandais est l’adjoint du club Red Bull New-York, lié aux Autrichiens.

Sekagya a déjà discuté avec Miya pour le convaincre, avec de meilleurs arguments financiers notamment, de rejoindre Salzbourg. C’est au championnat d’Afrique des Nations, où Miya se produit du côté du Rwanda, que les négociations se tiennent.

Le transfert mis sur pause de Samatta à Genk comme mauvais exemple

Le buteur du TP Mazembe Samatta avait signé un pré-contrat à Genk mais c’est à Nantes que l’attaquant de 23 a failli signer. Les Canaris ont finalement fait marche arrière après s’être plongé dans le dossier via des avocats. Samatta allait donc pouvoir se lier définitevement pour les Limbourgeois, après que la tentative du président congolais de gagner plus d’argent se révèle infructueuse.

Mais ce mardi, La Provence apprend que c’est l’Olympique de Marseille qui fait du Tanzanien sa cible n°1 pour épauler Batshuayi. La saga n’est donc pas encore terminée. Comme Genk, le Standard pourrait donc voir connaître des difficultés en raison de la cupidité des clubs africains.

Cliquez sur ce lien pour rejoindre notre page Facebook et recevoir nos meilleures infos sport sur le Standard de Liège

Commentaires

Commentaires




Laisser un commentaire