Vous êtes ici
Home > Sudpresse > Raman et Luchkevych en tribune

Raman et Luchkevych en tribune

Avant de partir en stage, Ricardo Sa Pinto n’avait pas voulu réduire son noyau mais il est évident qu’il va devoir trancher dans le vif très prochainement. A-t-il donné une indication ce dimanche en n’incluant pas Raman, Luchkevych, Deom et Djenepo parmi ses réservistes alors que l’équipe qui a commencé le match s’apparentait plus ou moins à une équipe-type ? «  Vous me posez la question sur Benito mais vous pouvez me poser la même question au sujet de Valery  », a répondu Ricardo Sa Pinto. «  Ai-je quelque chose à reprocher à qui que soit ? Certainement, pas, c’est même le contraire. Seulement, mon noyau est trop large, je dois prendre certaines décisions même si elles me rendent malades.  »

Officiellement, le coach se refuse à dire qu’une hiérarchie s’est opérée dans son groupe mais la question se reposera aussi bien mercredi prochain contre Quevilly-Rouen que samedi au Pairay contre Metz. D’autant plus que dans le même temps, le Portugais poursuit son objectif de rattraper le retard d’entraînement accumulé pour différentes raisons par Belfodil, Dossevi ou Mpoku. Soit autant de postes où Raman a déjà joué dans le passé. Après le match nul contre Dudelange, au cours duquel il avait inscrit le premier but, Benito Raman avait indiqué ne pas être favorable à un départ. peut-être va-t-il devoir y penser quand même…

Commentaires

Commentaires

Laisser un commentaire

Top