En 12 rencontres toutes compétitions confondues, le n’a gagné qu’une seule fois en déplacement depuis le… 3 avril 2016. En revanche, le club principautaire s’est imposé lors de ses trois dernières visites en Grèce, dont deux fois chez son adversaire du soir.

S’il existe bien un match à gagner en Europa League, c’est celui opposant le Panathinaïkos au Standard. Tant pour les Grecs (un point sur neuf) que pour les Liégeois (2), si on évite de se faire piéger par la vérité mathématique, c’est le match de la dernière chance. Tout autre résultat qu’un succès réduirait quasiment à néant les chances de qualification même si, en cas de revers du Celta Vigo à l’Ajax, un partage – et même une défaite – maintiendrait toujours les hommes d’Aleksandar Jankovic dans la course.

Les Liégeois n’ont remporté qu’un seul match lors de leurs douze dernières rencontres disputées à l’extérieur

Mais avec l’obligation alors de faire le plein en allant vaincre la formation espagnole dans son antre avant de venir à bout à domicile de l’Ajax. Un sans-faute plus mathématique que réaliste… Néanmoins, à l’image d’Olivier Renard, la principautaire se veut optimiste en espérant bien évidemment un succès au Panathinaïkos. Or gagner en Grèce, le club principautaire l’a déjà fait à maintes reprises. Notamment lors de ses trois dernières visites dans ce pays. Et même deux fois chez son adversaire du soir : 1-3 le 11 mars 2010 avec des buts de Witsel, Jovanovic et De Camargo ; 1-2 le 5 août 2014 avec des réalisations de Mbombo et Mpoku. Entretemps, la bande à Luzon avait même été s’imposer à Xanthi (1-2 le premier août 2013), certes une opposition hellénique beaucoup plus modeste et d’ailleurs huitième de l’actuelle compétition. Néanmoins, deuxième actuellement derrière l’intouchable Olympiacos, le Panathinaïkos semble être mieux armé que les formations qui ont défié le Standard ces dernières années.

Sa première période à Sclessin l’a clairement démontré et c’est à force d’abnégation et de volonté que les Liégeois ont pu recoller au score grâce à un penalty et à un coup franc. Histoire d’entretenir encore un peu plus longtemps la flamme de l’espoir. Mais au-delà de cette quête éloignée de la qualification et de l’apport financier que celle-ci peut représenter (500.000 euros sans parler des autres primes), ce déplacement en Grèce s’inscrit dans une spirale négative que les Liégeois doivent combattre. Celle des chiffres comme le 4 sur 15 en championnat. Mais aussi celle de l’image que le club principautaire véhicule loin de ses bases et contre les ténors. Gagner en déplacement est tout sauf une sinécure pour les Rouches. Depuis le 3 avril 2016 et un succès à Waasland- Beveren dans le cadre des Playoffs 2, ils n’ont remporté qu’un seul match lors de leurs douze dernières rencontres disputées à l’extérieur et ce toutes compétitions confondues !

Un seul succès loin de Sclessin en exactement six mois, c’est évidemment beaucoup trop peu pour un club qui ambitionne tout à la fois d’atteindre le Top 6 en championnat et de poursuivre l’aventure européenne au-delà du premier janvier. Qui plus est, les Rouches ne parviennent plus à prendre la mesure d’une équipe réputée. Si cela peut évidemment se comprendre sur la scène continentale, cela est beaucoup moins tenable dans la compétition domestique. Dès lors, venir à bout d’une formation hellénique nullement dénuée d’atouts individuels et collectifs, constituerait un premier pas vers la rédemption. Mais pour y parvenir, Aleksandar Jankovic serait peut-être bien inspiré de mettre fin à l’improvisation tactique comme à Ostende. Et les afficher l’envie qu’ils iront peutêtre puiser dans les tribunes en y apercevant Éric Gerets qui, lui, ne se cachait jamais sur un terrain…

Cliquez sur ce lien pour rejoindre notre page Facebook et recevoir nos meilleures infos sport sur le Standard de Liège

Commentaires

Commentaires

Laisser un commentaire

Utilisateurs en ligne

Users: 33 Guests, 3 Bots

Suivez-nous sur Twitter

Sondage

L'arrivée de Belfodil est-elle une réussite?

View Results

Loading ... Loading ...

Le Site Officiel

JPL – Classement 16/17

RankUserPoints
1webmaster203
2Drache197
3Alirouche196
4Wali-Rouche189
4Fagnard189
6Monteforte Stephano188
7Rouge007182
8Cacahuete181
9Troppo179
10standarmen178

Full results

JPL – Stats des utilisateurs 16/17

KV Courtrai vs RSC Anderlecht
0–04.55% [1]
3–24.55% [1]
1–19.09% [2]
1–313.64% [3]
1–013.64% [3]
1–222.73% [5]
2–131.82% [7]
Sporting Charleroi vs Standard de Liège
1–04.55% [1]
2–19.09% [2]
1–39.09% [2]
1–19.09% [2]
0–113.64% [3]
2–318.18% [4]
1–236.36% [8]
KRC Genk vs KSC Lokeren
0–04.55% [1]
3–04.55% [1]
2–118.18% [4]
3–122.73% [5]
1–022.73% [5]
2–027.27% [6]

The Champions – Viva Standard !

Socios Standard

Les clubs de supporters

Articles triés par catégorie

Archives

Prochaine rencontre

Streaming TV

Résultats – Journée en cours

Classement JPL 2016/2017

Résumé de Standard – Zulte Waregem

Boîte à suggestions

Coupe Belgique

EL : Résultats – Matches par groupe

Classement EL