Que cherches-tu à dire, Anthony Knockaert?

Le joueur offensif du Standard louait le soutien de son public la semaine passée à Gand. Ce week-end, il préfère souligner l’attitude de ses anciens fans de Leicester City, sèchement battu par Arsenal.

Juste après le triste partage contre Louvain, Yannick Ferrera réunissait son équipe au milieu du terrain. Un pacte fut décidé entre le coach et ses joueurs. Mais un des Rouches manquait à l’appel : Anthony Knockaert. Remplacé par Santini, le Français est filé prendre sa douche et est reparti bien avant tout le monde.

« Je préfère penser que c’est à cause d’une trop grande déception et qu’il valait mieux qu’il réagisse à chaud. Et non un manque d’implication pour l’équipe« , expliquait Yannick Ferrera après la rencontre. « Au vu de sa prestation, c’est sur lui-même qu’il doit être fâché, pas sur moi. Il doit en prendre conscience. »

Alors que la relation semblait très bonne entre les deux hommes à Gand, c’est désormais bien plus tendu. Ferrera va devoir gérer son joueur le plus talentueux, car son caractère explosif pourrait faire autant de mal à son équipe que son beau jeu ne lui fait du bien.

Car avec les supporters aussi la relation vacille. S’il les félicitait la semaine dernière, il a préféré loué sur le tweet ci-dessus la réaction des fans de Leicester City suite à la défaite 2-5 contre Arsenal. « Malgré la défaite, ils n’ont rien lâché. Ils ont continué à supporter l’équipe. »

Les Standardmen ont réagi et ce très négativement, Knockaert risque de se mettre ses supporters à dos. Surtout que ce samedi, le public de Sclessin a tout de même très bien poussé son équipe vers la victoire, malgré quelques sifflets et des chants demandant aux joueurs de se bouger. Ce qui est totalement compréhensible.

Cliquez sur ce lien pour rejoindre notre page Facebook et recevoir nos meilleures infos sport sur le Standard de Liège

Commentaires

Commentaires




Laisser un commentaire