Les quatre arrivées attendues

Bruno Venanzi a tenu parole : ce sont 4 arrivées que le Standard a conclu hier, sur le fil du rasoir. Un back gauche, deux médians axiaux et un attaquant : sera-ce suffisant pour permettre à l’équipe liégeoise d’atteindre son objectif, à savoir le top 3 ?

On s’attendait à une journée très agitée, hier à Sclessin, et elle l’a été d’importance même s’il a fallu attendre 18 heures pour le Standard entérine la première des quatre arrivées promises par le président Bruno Venanzi, débarqué peu avant midi dans les bureaux de Sclessin où se trouvaient déjà Bob Claes et Olivier Renard, alors que Daniel Van Buyten allait les rejoindre sur le coup de 13h30. Pour finaliser tous ensemble quatre opérations qui devaient porter à… dix le nombre de transferts réalisés durant
cet été par le club principautaire.

Après Gabriel Boschilia, c’est à nouveau vers l’AS Monaco, avec qui il entretient décidément des relations privilégiées, que le Standard s’est à nouveau tourné pour renforcer le poste de… latéral gauche, alors que ce n’est pas là que les priorités avaient été définies. L’heureux élu s’appelle Elderson Uwa Echiejile, est âgé de 28 ans et est de nationalité nigériane.
Il est présenté comme un joueur costaud, qui aime les duels et n’hésite pas à apporter son écot sur le plan offensif. Les accords avaient été trouvés la veille, sur base d’un prêt d’une saison avec option d’achat. C’est que Monaco entendait profiter des dernières heures du mercato pour dégraisser son effectif. Et donc se séparer de son Nigérian qui, avec les arrivées de Benjamin Mendy et Djibril Sidibé, avait été rétrogradé en troisième position au poste de latéral gauche. Sous contrat au stade Louis II jusqu’en juin 2018, Elderson Uwa Echiejile avait rejoint le Rocher en janvier 2014 en provenance du club portugais de Braga, contre un chèque de 1,5 million d’euros. Doté d’un joli gabarit (1,84 m. pour 76, kg), il a remporté la Coupe d’Afrique des nations en 2013 avec les Super Eagles, avec qui il a fêté plus de 50 sélections.

Bien plus tard, sur le coup de 22h30, c’est par l’engagement, sur base d’un prêt d’une saison avec option, du Brésilien Wallyson Teixeira Mallmann que le Standard a poursuivi son mercato d’été. Il s’agit ici d’un médian polyvalent de 22 ans, qui privilégie la position de numéro 8 même s’il peut aussi évoluer en 6, comme médian récupérateur où, d’après les observateurs, son sens de la passe et la qualité de son jeu aérien peuvent être précieux. Propriété du Sporting Lisbonne, Wallyson avait été prêté la saison dernière à Nice, en Ligue 1 française, où il était apparu à 20 reprises, toutes compétitions confondues. Les dirigeants niçois avaient proposé 5 millions d’euros pour lever l’option d’achat, là où le Sporting Lisbonne en réclamait 15.

Bruno Venanzi l’avait aussi expliqué dans nos colonnes : il souhaitait, avant la date fatidique du 31 août, l’engagement d’un médian axial capable d’évoluer en position de vrai numéro 8. Ce profil, le club liégeois l‘a également trouvé à Monaco. Pas encore utilisé cette saison par l’entraîneur portugais Leonardo Jardim, qui l’avait repéré lors du fameux tournoi de Toulon, Farès Bahlouli (21 ans), puisque c’est de lui qu’il s’agit, avait quitté en matinée la Turbie pour rejoindre la Cité ardente pour négocier un prêt jusqu’en juin 2017, sans option d‘achat. Désireux d’obtenir du temps de jeu après une saison très compliquée (une pubalgie tenace contractée au mois de septembre 2015 l’avait tenu écarté durant de longs mois des terrains), ce milieu offensif a été séduit par la perspective de disputer l’Europa League, alors qu’il faisait l’objet de plusieurs demandes de prêt de clubs français et étrangers. Beau manieur de ballons, doté d’un potentiel technique au-dessus de la moyenne, le Franco-Algérien était arrivé à Monaco il y a un an en provenance de l’Olympique Lyonnais, son club formateur.

Considéré comme un grand espoir, Bahlouli n’a jamais pu montrer ses qualités au haut niveau, ne disputant avec Monaco que 8 matches en Ligue 1 la saison dernière. Hier, on a cru le deal terminé lors qu‘il a quitté Sclessin sans avoir trouvé de terrain d’entente. « Demandez à la direction ! », a-t-il asséné lorsque nous lui avons demandé si l’affaire était pliée. Avant qu‘il ne fasse marche arrière pour signer son prêt…

Cliquez sur ce lien pour rejoindre notre page Facebook et recevoir nos meilleures infos sport sur le Standard de Liège

Commentaires

Commentaires




Laisser un commentaire