Preud’homme se méfie: « Dans les gros matches, le Standard est toujours là »

Michel Preud’homme, le coach du Club de Bruges, s’est exprimé sur la finale de Coupe de Belgique face au Standard de dimanche. Le Liégeois accepte l’étiquette de favori mais se méfie d’un Standard « qui a beaucoup d’atouts ».

Dimanche, Michel Preud’homme va jouer sa douzième finale de Coupe de Belgique. Résultats ? Six victoires pour cinq défaites. Bref, l’entraîneur des Blauw en Zwart a de l’expérience à revendre dans cette compétition. Selon lui, c’est un atout, mais ce n’est pas toujours gage de réussite.

« L’expérience est toujours importante. Ca ne veut pas dire que quand on joue la première fois, on ne peut pas la gagner. L’expérience peut jouer mais ce n’est pas prépondérant » a-t-il affirmé.

Bruges est leader du championnat et est évidemment considéré comme le grand favori de cette finale. Cependant, Preud’homme se méfie des Rouches. « Je n’ai pas de problème si on nous met l’étiquette de favori. Mais le Standard a beaucoup d’atouts. »

Contre les grosses équipes, le Standard est toujours présent

Michel sait que le Standard aime les grand rendez-vous. « Si on analyse les résultats du Standard, on peut voir que contre les grosses équipes, ils sont présents. Contre Genk, contre Anderlecht, contre nous, à chaque fois ils étaient là. Ils n’étaient pas là à Malines ou à domicile contre des adversaires moins réputés mais dans les gros matches ils étaient toujours là. »

Il revient ensuite sur cette fameuse étiquette de favori qu’il essaye de se décoller. « Quand une équipe est capable de réaliser de telles performances, je ne pense pas qu’on peut nous coller l’étiquette de favori. Mais si on veut nous mettre cette étiquette, on peut, parce qu’on nous la met constamment. Après si on ne gagne pas une chose, on est un peu chatouillé… »

Cliquez sur ce lien pour rejoindre notre page Facebook et recevoir nos meilleures infos sport sur le Standard de Liège

Commentaires

Commentaires




Laisser un commentaire