Preud’homme : « Les joueurs seront soutenus s’ils donnent tout dès le début »

Les Rouches vont devoir se faire pardonner auprès de leur public et de leur staff ce vendredi soir face aux Buffalos.

Avec un 3 sur 15, le Standard est aussi à la fête que la météo. L’ambiance n’est pas à la fête, mais le coach ne veut pas du négativisme qui surgit de plusieurs côtés. « C’est plus agréable de travailler quand on gagne, c’est sûr. On sait qu’on doit être meilleurs, mais pour le même prix on mène à l’Antwerp sur le pénalty, et si le but de Verschaeren avait été annulé, même si nous n’étions pas bons, ça aurait pu être plus facile de remonter. C’est notre boulot de devoir réagir, que la situation soit bonne ou pas. Et il ne faut pas attendre que les planètes s’alignent à chaque fois. »

Recevoir La Gantoise, qui n’a pris qu’une unité, à Sclessin, c’est le match le plus abordable possible pour se relancer. « Il faut réagir. Mais je ne crois Gand est si démobilisé, ça n’avait pas trop l’air contre Bruges, où ils ont su créer de belles choses. Gand ne joue pas trop mal, mais il manque quelque chose, un peu comme nous. Il faut s’en méfier, il y a de la qualité. Mais c’est bien de jouer à la maison, ça c’est sûr. »

Après la défaite au Sporting, les Principautaires doivent redonner du plaisir à leurs fans, qui ont été déçus. « Si on donne tout avec les qualités que l’on a, il n’y aura pas de problème, pour le public aussi je crois. C’est mieux avec un résultat, mais pour cela il faut d’abord tout donner, même si on ne sait tenir que 70 minutes sur le terrain. Ce qui a surtout manqué à Anderlecht, c’est de ne pas être passé à la vitesse supérieure après le 1-1. Si nos joueurs y vont dès le début, ils seront soutenus. »

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.