Vous êtes ici
Home >> Walfoot >> Preud’homme : « J’espère que ce n’est pas un complexe de supériorité… mais je me pose des questions »

Preud’homme : « J’espère que ce n’est pas un complexe de supériorité… mais je me pose des questions »

Le Standard a fait pâle figure à Zulte ce jeudi soir. Le club principautaire patine au pied du Top 6 depuis la reprise, la réaction n’est jamais venue.

« L’analyse est simple : le meilleur a gagné, et c’est très mérité. C’est logique quand une équipe est meilleure sur tous les plans, que ce soit au niveau technique, au niveau de la rapidité, dans les duels, … », commentait l’entraîneur liégeois.

« J’ai dit aux joueurs au repos que nous avions de la chance que le score soit de 1-1. Et trois minutes après, on perd une balle qui a failli nous coûter un but. Nous avons été absents. Comme à Eupen et à Mouscron, on ne profite pas de défier une équipe dans une période compliquée, l’adversaire idéal pour l’emporter. On n’a pas fait le job. »

On n’a pas encore trouvé les solutions

L’aspect mental est encore en cause. Pourtant, le staff y travaille. « On n’a pas beaucoup le temps de s’entraîner avec tous ces matches, mais on parle beaucoup, que ce soit moi ou notre psychologue. On cherche les solutions, mais on ne les a pas encore trouvées. Un complexe de supériorité? J’espère que non. Mais on va aborder cela, car je me pose tout de même des questions. »

Dimanche, l’Antwerp ne fera pas de cadeau au Standard. Les Rouches devront être totalement prêts. « Heureusement, on joue dans notre stade », soufflait Preud’homme. A Sclessin, les Liégeois ont toujours le bon état d’esprit. Quand ils s’en éloignent, c’est plus compliqué.

Read more: https://www.walfoot.be/fra/news/lis/2018-11-01/preudhomme–jespere-que-ce-nest-pas-un-complexe-de-superiorite-mais-je-me-pose-des-questions#ixzz5VfpypBdE

[themoneytizer id= »13683-28″]
Facebook Comments
Similar Articles

2 thoughts on “Preud’homme : « J’espère que ce n’est pas un complexe de supériorité… mais je me pose des questions »

  1. peut-être que les joueurs se posent aussi la question du complexe de supériorité affiché par le staff, le staff fait tout bien, le staff sait tout sur l’adversaire, sur ses joueurs, d’après MPH les seuls qui sont mauvais se sont les joueurs, pas sûr que la relation soit au beau fixe entre staff et joueurs.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Top