Le président Bruno Venanzi a prêté 2,5 millions d’euros au club

Le président du Standard a été contraint de renflouer les caisses de son club mais compte bien récupérer ce montant dès la saison prochaine.

Dans le rapport de gestion du conseil d’administration du Standard à l’assemblée générale ordinaire des actionnaires, il est stipulé que « la participation annuelle à la phase des groupes de l’Europa League et aux Playoffs 1 constitue un minimum à atteindre et que le budget sera fixé en fonction de ce minimum ». Or, le club a vite été bouté hors de l’Europe par Molde et joue en ce moment les Playoffs 2. C’est entre autres pour cela que Bruno Venanzi a décidé de prêter 2,5 millions d’euros à son club.

Quand il a repris le Standard en juin dernier pour succéder à un Roland Duchâtelet qui était parvenu à faire l’unanimité contre lui en moins de quatre ans, Bruno Venanzi savait que son prédécesseur avait allégrement puisé dans les caisses liégeoises pour rentabiliser son achat du matricule 16 entériné le 23 juin 2011. Et l’absence du Standard en Europa League a largement fait mal aux finances d’un club qui devait déjà retrouver son prestige et un compte dans le vert.

> Plus d’informations à lire dans nos éditions sportives de ce mercredi 6 avril (PDF, liseuse numérique, applications iOS et Android).

Cliquez sur ce lien pour rejoindre notre page Facebook et recevoir nos meilleures infos sport sur le Standard de Liège

Commentaires

Commentaires




Laisser un commentaire