Pas de tour d’honneur pour les Rouches, fâchés avec leur public : « Nous n’étions pas d’accord »

Pas de tour d’honneur pour les Rouches, fâchés avec leur public : « Nous n’étions pas d’accord »

Le Standard s’est encore imposé en dernière minute, mais pas de liesse cette fois en bord de Meuse. Les joueurs ont décidé de ne pas faire le tour des tribunes pour partager leur joie avec les supporters, qui avaient affiché leur mécontentement en seconde période.

Les tribunes ont fait ressentir leur frustration après que leur équipe ait encore été rejointe au score. Il y avait encore un quart d’heure à jouer, mais les sifflets ont été plus présents que les chants d’encouragement. La réponse des joueurs? Une rentrée aux vestiaires après un speech de Mpoku au milieu du terrain.

« Les supporters doivent comprendre que ce n’est pas toujours facile. Et un match est seulement fini quand l’arbitre siffle les trois derniers coups », rappelle Collins Fai. « Il ne faut jamais perdre espoir, on va toujours se battre jusqu’à la fin. Ce n’est pas la première fois qu’on gagne en fin de match, c’est le foot. »

« Je ne trouve pas que ces sifflets soient une bonne chose. A la fin du match ça peut encore se comprendre en fonction du résultat. Mais pendant le match, et même un peu après le 2-1, c’est délicat. Je n’ai pas trop compris pourquoi », regrette lui Arnaud Bodart, le chouchou du public qui a encore assuré.

Je ne vois pas l’intérêt de siffler

« Il faut dire aussi qu’on enchaîne les matches depuis quelques mois et qu’on ne peut toujours avoir la même fraicheur. On essaye de faire notre boulot et ce soir on l’a fait. Je ne vois donc pas trop l’intérêt de siffler », poursuit le jeune portier. « Et d’où l’absence de tour d’honneur pour un peu faire comprendre que nous n’étions pas vraiment d’accord.

Felipe Avenatti a lui fait taire les critiques d’une partie de Sclessin en marquant le but de la victoire. « Les supporters ont scandé son nom après quelques sifflets pour lui à son entrée, je suis super content pour lui. On a à coeur de faire de bonnes prestations, on aimerait aussi que les supporters soient toujours avec nous et qu’on ne forme qu’un. »

Attachment

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.