Orlando Sa veut faire oublier Ivan Santini

Lors du déplacement à Courtrai, deux joueurs ont attiré tous les regards : William Soares pour le côté négatif et Orlando Sa pour le volet positif. Le buteur portugais, amateur de selfies, est le premier joueur du Standard à réussir un doublé cette saison. Suffisant pour assurer, à l’avenir, la relève d’Ivan Santini ?

Avec 3 réalisations en 121 minutesde temps de jeu en championnat, Orlando Sa marque les esprits. Avec un but pour sa première montée au jeu onze jours à peine après son transfert puis deux supplémentaires, ce samedi, lors du déplacement à Courtrai, l’attaquant Portugais a rejoint Edmilson à la première place du classement des buteurs liégeois. En trouvant le chemin des filets toutes les quarante minutes, l’ancien joueur de Porto a le prototype du buteur. Mais l’est-il pour autant ?

Orlando Sa est un peu l’invité surprise de ce mercato estival. Au départ, les dirigeants principautaires avaient jeté leur dévolu sur d’autres éléments offensifs. On se souvient même que lors du dernier jour du mercato, l’Autrichien Martin Pusic (28 ans) s’était déplacé à Sclessin dans l’intention avouée d’y signer son contrat. Pour le fêter, il s’était même habillé de rouge et blanc et avait emmené ses valises et celles de sa compagne. Persuadé même que le Standard l’attendait impatiemment, il décidait de renégocier les termes de l’accord trouvé avec son agent dans le but d’obtenir un doublement de son salaire. Las pour lui, il tombait sur un os : Bruno Venanzi n’avait nullement l’intention de se faire manipuler. Un accord étant un accord, le président des Rouches décidait de passer à un autre dossier en sollicitant l’agent de Pusic pour lui trouver une solution de rechange. Et Dudu Dahan se tourna donc vers un marché qu’il connaît bien, à savoir le championnat d’Israël.

Le Portugais travaille moins défensivement mais il est plus rapide et plus technique que le Croate, déjà auteur de quatre buts à Caen

C’est en effet au Maccabi Tel-Aviv qu’il trouva le bonheur du Standard en parvenant à mettre la main sur Orlando Sa qui, après s’être libéré de son contrat en Israël, se liait avec le club principautaire pour une durée de quatre ans. Un long bail quand on analyse le parcours du Portugais qui, à l’exception de Limassol et du Legia Varsovie, n’est jamais resté plus d’une saison dans un club. Or, le Standard est déjà la neuvième formation qui accueille un attaquant de 28 ans qui aurait pu atterrir à… Malines. En effet, si Orlando Sa a débarqué à Sclessin, c’est aussi parce qu’Olivier Renard l’avait déjà suivi alors qu’il évoluait à Limassol. Mais son transfert, un peu plus tard, en Pologne pour un million d’euros rendait alors le joueur inaccessible financièrement pour le KaVé.

Évidemment, en analysant ses trois buts inscrits dans le petit rectangle, ou quasiment, la tentation est forte de comparer Orlando Sa à son prédécesseur Ivan Santini. Certes, à deux centimètres près, ils ont le même gabarit. Mais s’ils concrétisent leurs actions de la même manière, leur apport n’est pas identique sur le jeu liégeois. Ainsi, le Portugais travaille moins défensivement mais il est plus rapide et plus technique que le Croate parti à Caen où son compteur affiche déjà quatre réalisations. En attendant, si Santini s’est fait regretter pour avoir inscrit un but en championnat toutes les 155 minutes, Orlando Sa présente un bilan d’une réalisation toutes les 168 minutes en championnat depuis le début de sa carrière. Autant écrire que l’homme est régulier même s’il a surtout commencé à empiler les buts lors de son arrivée à Limassol en 2012. Un peu moins de trois ans après avoir été opéré au genou en avril 2009, lorsqu’il était à Braga.

En attendant, à Sclessin, on semble se féliciter d’avoir mis la main sur un joueur qui vient de démontrer ses qualités de buteur mais qui, en plus, fait preuve d’une attitude positive à l’entraînement ou dans les relations humaines. Quand on vous disait qu’il y avait un peu de Santini en lui… Il ne lui reste plus qu’à enfiler une dizaine de buts pour faire complètement oublier le Croate !

Cliquez sur ce lien pour rejoindre notre page Facebook et recevoir nos meilleures infos sport sur le Standard de Liège

Commentaires

Commentaires




Laisser un commentaire