Vous êtes ici
Home >> Walfoot >> Olivier Renard et Sa Pinto: « Avec Venanzi, nous lui avons permis de terminer la saison »

Olivier Renard et Sa Pinto: « Avec Venanzi, nous lui avons permis de terminer la saison »

Olivier Renard revient sur la saison tumultueuse mais finalement réussie du Standard version 2018-2019 sous la houlette de Ricardo Sa Pinto.

Le saison n’était pas encore finie que le nom de Michel Preud’homme a fuité dans les médias. «  »On était quelques jours après la victoire en Coupe et j’avais évoqué un timing catastrophique car, rétrospectivement, il n’y avait rien de fait » explique Olivier Renard dans la DH.

Surtout que le coach de l’époque était sur une belle lancée. « Après la saison, Ricardo Sa Pinto en a voulu à la direction remerciant tout le monde sauf elle, ce qui n’est pas bien grave. Mais il doit bien se dire que les deux seules personnes qui lui ont permis de terminer la saison en remportant la Coupe et en terminant deuxième, c’est avant tout Bruno et moi-même » a-t-il tenu à clarifier

Une décision qui a permis au coach de remporter une Coupe de Belgique et de terminer à une belle deuxième place à la fin des playoffs. « Il a enrichi son palmarès grâce à la décision du club de le garder car, si en janvier ou en février, on avait changé de coach, tout le monde aurait compris. »

« C’est ça qui fait la beauté du foot car, tu es critiqué parce que tu ne mets pas un coach dehors puis, tu es critiqué parce que tu changes dans l’optique d’être encore plus fort à l’avenir. Tout ça pour dire que le timing de cette annonce était mauvais, surtout qu’à l’époque, personne ne savait comment cela allait se passer avec Michel » a-t-il conclu.

Read more: https://www.walfoot.be/fra/news/lis/2018-12-01/olivier-renard-et-sa-pinto-avec-venanzi-nous-lui-avons-permis-de-terminer-la-saison#ixzz5YRCKTd8K

Facebook Comments
Similar Articles

One thought on “Olivier Renard et Sa Pinto: « Avec Venanzi, nous lui avons permis de terminer la saison »

  1. Comme on l’avait dit à l’époque, à qui profite le çrime? Trop tôt pour le Standard qui devait encore conclure avec Preudhomme et n’avait pas intérêt à saboter Sa Pinto pour le reste de la saison. Preudhomme ? Il a répété plusieurs fois qu’il avait demandé à Venazi s’il était bien décidé vu les bons résultats de Sa Pinto. À Bayât pour forcer l’arrivée de MPH et saboter son prédécesseur ?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Top