Du nouveau dans l’affaire de corruption d’entraineur au Standard!

Ce n’était pas l’année de Jonathan Legear. L’ailier du Standard a plus connu l’infirmerie que le terrain et n’a pu participer qu’à dix rencontre du dernier championnat. Il a également été la cible d’accusations de corruption: on le soupçonnait d’avoir déboursé de l’argent pour que l’entraineur de l’époque le fasse jouer.

En septembre, le président du Standard Bruno Venanzi lachait une bombe en dévoilant qu’un joueur du noyau liégeois avait payé pour être sur le terrain. Les journaux du groupe Sudpresse avaient pointé Jonathan Legear mais le joueur avait démenti les accusations portées à son encontre et avait déposé une plainte devant les tribunaux. Les instances judiciaires viennent de lui donner raison et le groupe Sudpresse a été condamné à lui verser des indemnités pour diffamation.

Cliquez sur ce lien pour rejoindre notre page Facebook et recevoir nos meilleures infos sport sur le Standard de Liège

Commentaires

Commentaires




Laisser un commentaire