Nicaise : « Avant de penser à s’excuser, il faut déjà faire le job »

Benjamin Nicaise s’est montré très dur envers les joueurs du Standard après la débâcle subie à Bruges. Pour le consultant de Complètement Foot, « il doit y avoir une grosse remise en question de la part des joueurs ».


« Quand vous êtes joueur professionnel – que cela soit au Standard, à Anderlecht, à Bruges ou à Manchester City – vous n’avez pas le droit de prendre sept buts« , affirme-t-il. « Sept, ce n’est pas possible. Et ce que je ne trouve pas possible non plus, c’est de s’excuser. Les excuses sont, pour moi, l’arme des faibles. Avant de penser à s’excuser, il faut déjà faire le job. Et après, si vraiment il n’y a plus rien à faire, on peut présenter ses excuses. Mais deux fois en une semaine, ça va quoi… Il doit y avoir une grosse remise en question de la part des joueurs. Et ils doivent se remettre au boulot. »

Pour Nicaise, la révolte doit venir des patrons du vestiaire. Ce sont eux qui doivent amorcer le redressement et aider leurs équipiers. Et selon l’ancien médian ce n’est pas le cas. Benjamin Nicaise pointe à titre d’exemple les déclarations maladroites de Jelle Van Damme après la défaite à Molde qui avait dit qu’il avait « tout donné » contrairement à certains de ses équipiers.

« Il faut que des leaders se dégagent. Mais les leaders se ne sont pas ceux qui tirent la couverture. Les leaders se sont ceux qui essayent d’aller chercher soit les plus faibles, soit les nouveaux arrivants, soit ceux qui sont en manque de confiance et de le tirer vers le haut et de les ramener à un certain niveau. Ils doivent oublier leur petite personne et se mettre au service de l’équipe« , conclut-il.

Cliquez sur ce lien pour rejoindre notre page Facebook et recevoir nos meilleures infos sport sur le Standard de Liège

Commentaires

Commentaires




Laisser un commentaire